ƒducation | Grve

Confrontation dans le mŽtro

Agence QMI 
26/03/2012 13h50 - Mise ˆ jour 26/03/2012 18h02

Description : http://fr.canoe.ca/images/e-agenceqmi.gif

 

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : ducation | Grve - Confrontation dans le mŽtro

Les policiers ont aspergŽ les Žtudiants de gaz irritants dans le mŽtro Jarry.  

© Maxime Deland/ Agence QMI

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif


MONTRƒAL – La station de mŽtro Jarry, situŽe sur la ligne orange du mŽtro de MontrŽal, a ŽtŽ le thŽ‰tre de confrontations entre des Žtudiants et des policiers, qui ont fait usage de gaz irritants et de b‰tons tŽlescopiques pour contr™ler la foule, lundi.

Description : rabuge au m̩tro Jarry

 

Environ 200 manifestants marchaient sur la rue Saint-Hubert, lorsqu'ils ont tournŽ sur la rue Jarry, vers 14 h.

Ë ce moment, un individu vtu de noir et portant une cagoule a surgi du groupe pour fracasser une vitrine d'une succursale de la SAQ, situŽ sur la rue Jarry ˆ l'angle de la rue Lajeunesse. Plusieurs marcheurs ont, sans succs, tentŽ de rŽprimer ces actes de vandalisme.

Les manifestants se sont alors engouffrŽs dans le mŽtro Jarry, ˆ proximitŽ de la SAQ, o sont intervenus les policiers de l'unitŽ antiŽmeute. Plusieurs personnes ont ŽtŽ incommodŽes ˆ cause des gaz irritants qui ont ŽtŽ utilisŽs.

Les Žtudiants ont finalement quittŽ le mŽtro et vers 14 h 30, la situation s'Žtait calmŽe.

Plus t™t, le groupe avait bloquŽ les bureaux de la FŽdŽration des cŽgeps, situŽs ˆ l'intersection de la rue Berri et du boulevard CrŽmazie. Une trentaine d'Žtudiants masquŽs sont entrŽs dans le b‰timent.

Des policiers de l'escouade spŽcialisŽe du Service de police de la Ville de MontrŽal se sont rendus sur place, mais n'ont pas eu ˆ intervenir.

D'autres groupes d'Žtudiants ont Žgalement pris part ˆ des actions lundi. Ë l'UniversitŽ de MontrŽal, un imposant carrŽ rouge a ŽtŽ installŽ sur la tour principale.

Il a rapidement ŽtŽ retirŽ par des ouvriers travaillant sur la structure, qui fait l'objet de travaux de rŽfection. Une manifestation a Žgalement eu lieu devant le pavillon Lionel-Groulx de l'UdeM.

Aussi, au petit matin, les automobilistes ont eu la surprise de constater que la chaussŽe avait ŽtŽ peinte en rouge ˆ l'intersection des rues Papineau et Sherbrooke. Il n'a cependant pas ŽtŽ confirmŽ que ce geste avait ŽtŽ posŽ par des Žtudiants.

De nouvelles stratŽgies

Par ailleurs, la lutte contre la hausse des frais de scolaritŽ va prendre de l'ampleur, a annoncŽ Gabriel Nadeau-Dubois, l'un des porte-parole de la Coalition large de l'Association pour une solidaritŽ syndicale Žtudiante (CLASSE), lundi, lors d'un point de presse sur le campus de l'UniversitŽ de MontrŽal.

Plusieurs de ces actions sont d'ailleurs prŽvues ds cette semaine.

Gabriel Nadeau-Dubois a ajoutŽ que le mouvement serait Žlargi afin de rallier les travailleurs ˆ la cause Žtudiante. Des grŽvistes doivent notamment se rendre ˆ Alma samedi pour appuyer les employŽs en lock-out de Rio Tinto Alcan.

Le porte-parole de la CLASSE a aussi indiquŽ qu'un forum populaire se tiendrait le 9 avril prochain, afin d'Žlargir les discussions avec la population et les organisations de la sociŽtŽ civile.

Des cibles Ç politiques È

M. Nadeau-Dubois a prŽcisŽ que les actions Žtudiantes viseront avant tout le gouvernement. Ç On va vraiment s'en prendre ˆ des cibles trs bien choisies, trs stratŽgiques, des cibles politiques et Žconomiques, a-t-il assurŽ.

L'objectif, ce n'est jamais de dŽranger les citoyens. È Ç Ce que l'on veut, c'est rallier les travailleurs ˆ notre cause et faire comprendre aux gens que la hausse des frais de scolaritŽ, a s'inscrit dans un contexte plus large, dans le contexte d'un gouvernement qui s'attaque ˆ l'ensemble de la population È, a ajoutŽ Gabriel Nadeau-Dubois.

Les prŽsidents de la FEUQ et de la FECQ, Martine Desjardins et LŽo Bureau-Blouin, ont annoncŽ de leur c™tŽ que le mouvement Žtudiant compte tre trs actif dans les circonscriptions libŽrales remportŽes par de faibles majoritŽs.

Ç Le gouvernement libŽral ne comprend que le langage de l'argent et des Žlections, a affirmŽ LŽo Bureau-Blouin, porte-parole de la FŽdŽration Žtudiante collŽgiale du QuŽbec (FECQ). Nous allons donc passer ˆ l'action ds mardi pour que le premier ministre et ses dŽputŽs Žcoutent la population. È

Deux caravanes sillonneront les routes de la province pour aller jusqu'en Abitibi et ˆ LŽvis, voire aux ëles-de-la-Madeleine o des Žquipes feront du porte-ˆ-porte et distribueront des dŽpliants afin de faire passer leur message : Ç les libŽraux ne doivent pas tre rŽŽlus aux prochaines Žlections È.

Une cinquantaine d'Žtudiants reliŽs ˆ la FEUQ et ˆ la FECQ ont bloquŽ l'accs lundi ˆ l'h™tel de ville de MontrŽal o se trouvait le ministre des Finances, Raymond Bachand, et le recteur de l'UniversitŽ de MontrŽal.

Certains Žtudiants ont lancŽ des fraises en direction du ministre alors qu'il sortait du garage. Un Žtudiant s'est couchŽ devant la voiture, avant d'tre soulevŽ par les policiers.

Des bžches

Ë QuŽbec, des Žtudiants en foresterie de l'UniversitŽ de Laval ont dŽposŽ 325 bžches devant les bureaux du ministre des Ressources naturelles, ClŽment Gignac, pour symboliser la hausse annuelle des droits de scolaritŽ. Des Žtudiants brandissaient des pancartes indiquant Ç s'il faut bžcher pour que vous compreniez È.

La FEUQ et la FECQ ont par ailleurs prŽvu une manifestation rŽgionale qui se tiendra mardi aprs-midi dans les villes de MontrŽal, QuŽbec, Laval, Saint-Hyacinthe, Sherbrooke, Jonquire et Val-d'Or. Une autre journŽe de protestation nationale est Žgalement prŽvue, le 4 avril prochain, et se dŽroulera cette fois-ci ˆ Sherbrooke.


Une enseignante menacŽe de congŽdiement

Une enseignante au Conservatoire de musique de l'UniversitŽ de MontrŽal, Liette Yergeau, s'est vue suspendue, avec menace de congŽdiement, aprs avoir soutenu la lŽgitimitŽ de la grve Žtudiante, votŽe le 19 mars par les Žtudiants.

C'est le contexte de polŽmique quant ˆ la lŽgitimitŽ de la grve, opposant la direction gŽnŽrale du rŽseau des Conservatoires de musique et les Žtudiants du Conservatoire de musique de MontrŽal, qui serait ˆ l'origine de cette suspension, selon l'Association Žtudiante du Conservatoire de musique de MontrŽal.