DÕaprs une rŽf. De Pierre Carrier.

Ununoctium

Ununoctium

Informations gŽnŽrales

Nom, symbole, numŽro

Ununoctium, Uuo, 118

SŽrie chimique

IndŽfinie ; par dŽfaut gaz rare1

Groupe, pŽriode, bloc

18, 7, d

Masse volumique

13 650 kgám-3 2

No CAS

54144-19-3 3

PropriŽtŽs atomiques

Masse atomique

294 u

Rayon atomique (calc)

152 pm 2

Rayon de covalence

230 pm 4

Configuration Žlectronique

ThŽoriquement [Rn] 5f14 6d10 7s2 7p6 ;
 
sans doute altŽrŽe (effets relativistes)

ƒlectrons par niveau dՎnergie

Peut-tre 2, 8, 18, 32, 32, 18, 8

PropriŽtŽs physiques

ƒtat ordinaire

CondensŽ5

Point dՎbullition

320 K ˆ 380 K 5

ƒnergie de fusion

23,5 kJámol-1 6

ƒnergie de vaporisation

19,4 kJámol-1 6

ƒnergies dÕionisation

1re : 820 ˆ 1 130

2e : 1 450

Isotopes les plus stables

Iso

AN

PŽriode

MD

Ed

PD

MeV

294Uuo

{syn.}

~0,89 ms

α

11,65 ± 0,06

290Lv

PrŽcautions

Description : lŽment radioactif
ƒlŽment radioactif

UnitŽs du SI & CNTP, sauf indication contraire.

L'ununoctium (nom provisoire attribuŽ par l'UICPA) est l'ŽlŽment chimique de numŽro atomique 118 (symbole provisoire Uuo). Il est parfois appelŽ eka-radon (Ç en dessous du radon È dans le tableau pŽriodique des ŽlŽments) en rŽfŽrence ˆ la dŽsignation provisoire des ŽlŽments par Dmitri Mendele•ev avant qu'ils ne soient isolŽs et nommŽsnote 1. Dans la littŽrature scientifique, l'ununoctium est gŽnŽralement appelŽ ŽlŽment 118.

De tous les ŽlŽments chimiques dont la synthse est largement acceptŽe, c'est celui qui a la masse atomique et le numŽro atomique les plus ŽlevŽs. Il est particulirement instable et seuls trois atomes de 294Uuo ont ŽtŽ synthŽtisŽs ˆ ce jour. Toutes les propriŽtŽs physiques et chimiques publiŽes pour cet ŽlŽment sont par consŽquent thŽoriques et dŽcoulent de modles de calcul.

Formellement classŽ dans la sŽrie des gaz nobles, il serait en rŽalitŽ assez rŽactif, et les propriŽtŽs de quelques composŽs (tŽtrafluorure d'ununoctium UuoF4 et difluorure d'ununoctium UuoF2 par exemple) ont ŽtŽ calculŽes. Si on pouvait l'Žtudier d'un point de vue chimique, il se comporterait peut-tre comme un mŽtallo•de semiconducteur en raison d'une configuration Žlectronique modifiŽe par couplage spin-orbite et des corrections dues ˆ l'Žlectrodynamique quantique7. De surcro”t, en vertu de sa polarisabilitŽ supŽrieure ˆ celle de tous les ŽlŽments chimiques de numŽro atomique infŽrieur, les calculs lui prŽdisent une tempŽrature d'Žbullition comprise entre 50 et 110 ¡C5, de sorte qu'il serait sans doute liquide et mme vraisemblablement solide, avec une masse volumique de l'ordre de 13 650 kg/m3, aux conditions normales de tempŽrature et de pression.