Entrevue Le Pen Rennes 23 mars 2012

Toulouse, un drame rŽvŽlateur, selon Marine Le Pen

Franois Bugingo, envoyŽ spŽcial

Merci Agence QMI  23/03/2012 17h49

Description : http://fr.canoe.ca/images/e-agenceqmi.gif

 

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : ntrevue - Toulouse, un drame rŽvŽlateur, selon Marine Le Pen

Marine Le Pen

© DAMIEN MEYER / AFP

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

Description : http://fr.canoe.ca/images/pix.gif

 

RENNES - Dans le petit restaurant au pied du mont Saint-Michel, les avis Žtaient partagŽs.

En apprenant que nous venions du QuŽbec pour interviewer Marine Le Pen, le serveur a roulŽ les yeux, la caissire n'a pas pu cacher sa grimace alors qu'une cliente nous disait bravo.

C'est que la candidate du Front national ˆ la prŽsidence franaise ne laisse personne indiffŽrent. Pas mme les nuŽes de touristes japonais qui demandent de poser avec elle.

Pendant quelques mois, les sondages l'ont prŽsentŽe capable de se rendre jusqu'au second tour des prŽsidentielles. Mais depuis quelques semaines, elle ne cesse de dŽgringoler dans les intentions de vote.

ÇJ'ai toujours dit que, dans cette campagne, le mensonge serait mon adversaire principal, dont celui d'un certain nombre d'instituts de sondage qui entretiennent des relations au-delˆ du raisonnable avec les grands partis traditionnels.È

Lors de l'entrevue exclusive qu'elle a accordŽe vendredi ˆ l'Agence QMI, elle a affichŽ un sourire serein et estime que les tragiques ŽvŽnements de Toulouse ont dŽmontrŽ qu'elle avait raison.

- Marie Le Pen

Ma campagne a toujours ŽtŽ articulŽe autour de quatre thmes : le ch™mage et le pouvoir d'achat des Franais, le problme de la dette, la question de l'immigration et celle de la sŽcuritŽ.

L'immigration et la sŽcuritŽ ont ŽtŽ des sujets ŽtouffŽs par l'UMP et le Parti socialiste : le premier parce que son bilan en la matire est dramatique, le second parce qu'il n'a rien d'autre ˆ proposer ˆ part l'angŽlisme classique de la gauche.

Mais le drame de Toulouse a brutalement fait remonter ˆ la surface des enjeux que certains feignaient d'ignorer.

- AQMI

Les ŽvŽnements de Toulouse sont-ils un rŽvŽlateur de l'Žchec de la formule dite rŽpublicaine de l'intŽgration des minoritŽs ? ætes-vous tentŽes par le multiculturalisme ˆ la canadienne ?

- MLP

Non, je crois que l'erreur est que la France a justement versŽ dans le modle canadien. Depuis, l'insŽcuritŽ a explosŽ, le fondamentalisme islamique s'est dŽveloppŽ. Je dŽnonce ces zones de non-droit o au droit rŽpublicain se sont substituŽs d'autres droits (religieux, communautaires, criminels et parfois les trois ˆ la fois).

Les financements arrivent impunŽment de l'Žtranger, les armes circulent, les dŽlinquants et les criminels ne sont pas traitŽs avec fermetŽ. Sous le prŽtexte de ne pas stigmatiser telle ou telle religion, la gauche elle se baisse devant un machisme vert et qui est aujourd'hui en hybridation avec le banditisme.

-AQMI

Le prŽsident a proposŽ des mesures fermes pour empcher le dŽveloppement des rŽseaux islamistes justement. ætes-vous d'accord avec lui ?

- MLP

Les propositions faites par Sarkozy hier sont trs inquiŽtantes. On a atteint le summum de l'incompŽtence et a finit par faire peur.

Calquer sa politique sur celle de Bush et d'une frange conservatrice de certains pays, dont le Canada, en pŽnalisant l'accs aux sites internet terroristes est d'une sottise totale.

Ce sont ce genre de donnŽes qui permettent aux spŽcialistes d'identifier les ŽlŽments qui reprŽsentent un danger futur. Des infos absolument essentielles.

Il en va de mme de la mesure de suppression de la page Facebook en appui ˆ Merah.

C'est un refus de voir la vŽritŽ en face, de rŽaliser qu'il a des sympathisants en France, des gens qui dŽveloppent une haine de la nation au point d'en faire des terroristes. On casse le thermomtre pour ne pas voir la fivre.

- AQMI

Et que pensez-vous de la formule des accommodements raisonnables ?

- MLP

C'est une terrible formule de dŽmission dans le devoir d'intŽgration des immigrants. La seule solution qui vaille est celle de l'assimilation aux valeurs du pays d'accueil, ˆ Rome comme les Romains.

- AQMI

Et en matire d'immigration, que dire de la formule de l'immigration choisie qui est appliquŽe au Canada ?

- MLP

C'est une double malhonntetŽ. D'abord ˆ l'Žgard des pays dont on retire les Žlites alors qu'ils en ont besoin pour crŽer de la richesse. Et ensuite, on s'en sert dans les pays d'accueil comme preuve de notre gŽnŽrositŽ.