La gense quantique du physique et du vivant ˆ l'aune du modle des niveaux d'organisation

Jacques Costagliola Reu 23VI2015

a/s Piere Demers 24VI2015

RŽsumŽ long 2p

L'univers connu est structurŽ en une quinzaine de niveaux (N) dÕorganisation (nivorg) rŽpartis en trois domaines apparus successivement brutalement : microphysique ou quantique Q, universel et microscopique, et le physique φ et le biologique B macroscopiques et planŽtaires. B a nŽcessitŽ une extension quantique de transition. Le quantique N1q-N5q se prolonge dans des directions opposŽes : d'un niveau d'ordre N1q-N6φ pour le physique, et de plusieurs nivorgs N1q-N9b ˆ N15b pour le vivant Tout domaine dŽbute au N1, seul rŽel, les autres Žtant des structurations successives de particules, du nuclŽon N2 ˆ l'homme N15.

1. Le quantique gŽnŽrŽ avec l'univers en trois nivorgs sortis en rafale (N1q particules ŽlŽmentaires, N2q particules composites, N3q noyaux atomiques lŽgers) par nuclŽogense primordiale achevŽe en 25 minutes, 75% d'hydrogne (H) et 24% d'hŽlium (He) ou nŽbulositŽ universelle ponctuŽe de germes d'Žtoiles par concentration gravitationnelle - et, plus tard, les nuclŽogenses stellaires de noyaux lourds.

2. Le physique. La gense des atomes lŽgers H, He, par union des noyaux et des Žlectrons, et de leurs molŽcules a lieu une fois pour toutes en l'an 380.000 lors du dŽcouplage des photons et des particules de matire. La gense des atomes lourds a lieu plus tard, en pŽristellaire rŽpŽtŽ ˆ la fin explosive des Žtoiles : Ni,Fe,Si..U (dont les biognes C,O,N,S,P...) ou matŽrialisation de molŽcules minŽrales agrŽgŽes au niveau N6φ en ordre (cristal, mŽtal) ou en dŽsordre  (amorphe, liquide, gaz). 

3. Le vivant nŽcessite sur une plante aux conditions gŽophysiques favorables, une extension quantique de transition de 4 nivorgs prŽcellulaires (macromolŽcules N6q, organites N7q, mŽtabolisme N8q) tenus d'Žmerger in solidum en progŽnote quantique N9q devenant instantanŽment vivant N9b par dŽpart du mŽtabolisme, fermeture de la membrane, bouclage des cycles enzymatiques sur un jeu minimal de pices en Žtat de marche : passage apparent de la molŽcule ˆ la cellule mais prŽcŽdŽ de mŽgans ou gigans de bouillonnements de fragments instables de toutes tailles avant l'Žmergence acrobatique de la cellule.

   Les nivorgs quantiques et biologiques progressent par holoorganisation : les holons d'un niveau N deviennent parties de holons du niveau N+1 aux propriŽtŽs d'Žmergence transcendant celles des parties. Le quantique n'est pas 'confinŽ' dans le physique et le vivant, mais constitue une partie de chaque atome et molŽcule minŽrale ou organique ; il a projetŽ sa 'part minŽrale' sur le niveau d'ordre physique N6φ, et se prolonge, au complet, minŽral et organique, de 4 niveaux de transition surquantiques dont un jeu Žmerge, parfois, en progŽnote, Žquivalant ˆ un quadruple palier molŽcule/cellule dont l'improbabilitŽ est palliŽe par le gigantisme de l'univers.

Le quantique accouche du physique N6ph directement, en abandonnant la logique de l'holo-organisation pour la logique de l'ordre-dŽsordre des agrŽgats molŽculaires. Le quantique accouche du vivant en revenant ˆ l'holonisation. Il diverge en physique et vivant (Lupasco) aux propriŽtŽs contraires, prŽsentes ˆ ŽgalitŽ dans le quantique ambivalent : ordre/organisation, minŽral/organique, homo-hŽtŽrogne, discret/ continu, passif/actif, stable/instable... Le vivant s'incorpore des zones de physique manipulŽ (vacuoles, ADN ARN, phanres, otolithes, dents, cornes, dŽfenses, etc. Il n'y a rien de vivant dans le physique.

Autour du progŽnote, la marŽe de fragments cellulaires quantiques, identiques aux siens, lui sert des nutriments parfaits. Une fois le goulot d'Žtranglement du progŽnote passŽ, l'Žvolution est plus facile. L'organisation semble s'tre  injectŽe dans le vivant qui Žvolue ds lors de lui-mme sur le mode de l'holonisation, obtenue directement par symbiose, diffŽrenciation cellulaire, diffŽrenciation du systme nerveux central.

La gense du pluricellulaire nŽcessitait pour Wallace rival de Darwin, comme celle de la vie, un coup de pouce du dŽmiurge, en fait l'application de l'holoorganisation et de l'homŽostasie au modle colonial explique la simple insŽparation des produits du zygote ; le pluricellulaire dŽbute ˆ 2 cellules.

Le pluricellulaire, avec 1 ˆ 6 structurations de particules de plus, pousse de l'Žponge ˆ l'homme, N10 organisme tissulaire, N11 organique, N12 systŽmique, N13 sensorimoteur, ˆ intŽgration spŽcifique, et N14 ˆ commande sociŽtale, N15 ˆ commande individuelle, mal traduites par superorganisme, eusociŽtŽ et intelligence rŽflŽchie.

L'Žvolution cosmique se dŽroule sur l'axe quantobiotique de l'organisation dont le seul 6e palier s'est dŽpromu partiellement en niveau d'ordre, le temps de dresser le substrat physique s'Žcartant ˆ 90¡ du vivant, son contraire, et dont il est  le complŽment, le support, le substrat, l'habitat et le terrain de jeu.

Au vu du modle des niveaux, la gense du vivant se rŽduit au passage instantanŽ du progŽnote statique au progŽnote dynamique ou de la dynamique exogne ˆ la dynamique endogne. La reprise des holonisations surquantiques est confortŽe par la thŽorie chimique de la cellule de Doffin, et par la thŽorie de l'antagonisme organisateur de Lupasco.

 

La nature de l'organisation est inconnue mais il semble que ce soit une force ayant le pas sur toute autre force, principe ou loi physique, car parvenant ˆ se transmettre de niveau en niveau par des mŽcanismes diffŽrents. Ce qui serait la preuve de l'Žmergence du sens (Collot). Tout vivant est un bout d'organisation.

Les couleurs, les formes, les ŽvŽnements, sont des reprŽsentations - filtrŽes par les organes des sens et le cerveau - du rŽel voilŽ (d'Espagnat) inaccessible, ŽnergŽtique ou dŽformation d'espace temps. Tout est quantique, le physique est du quantique figŽ, le vivant du quantique dynamisŽ. Un tigre est un nuage de particules tigrement organisŽ se coulant entre d'autres particules (Lupasco).

La fin de l'opŽration semble tre le vivant parasite du milieu (Wintrebert), les autres sont ˆ son service, il est seul ˆ Žvoluer pendant qu'ils s'entropisent.

Le quantique : les briques. Le physique : le dŽcor. Le vivant : les acteurs.

Le modle suggre quelques redressements ŽpistŽmologiques. 

1. Les sŽries de niveaux amalgamant niveaux 'organisme' et niveaux 'organe', du type <molŽcule organite cellule organes organisme> sont invalides : les organes ne prŽcdent pas l'organisme, ils tŽmoignent d'organismes organiques dŽpassŽs. Les organites du progŽnote ont ŽtŽ quantiques avant de devenir vivant en mme temps que lui. Les organes du mŽtazoaire sont gŽnŽrŽs en interne aprs l'organisme (sauf le premier qui est gŽnŽrŽ avec le premier polycellulaire ou monotissulaire).

2. L'eusociŽtŽ d'insectes n'est pas un superorganisme ˆ cerveau collectif du type banc de poissons. C'est une double intŽgration sociŽtale-spŽcifique rŽussie, ˆ sa place entre la commande gŽnŽralisŽe spŽcifique et la commande individuelle/sociŽtale d'Homo sapiens.

3. Ce dernier est victime d'un conflit de commandes, plus sociŽtale qu'individuelle. Son histoire est une suite de massacres, au nom du groupe plus que par Žgo•sme personnel. N'ayant plus le sens de l'espce ni de la biosphre, dont il est le cancer par hyperdŽmographie, seule espce ˆ pratiquer le meurtre et la guerre intraspŽcifique, la prŽdation ludique, il se suicide joyeusement ; plus grave il est cause d'une 6e extinction massive d'espces, la premire endogne, par sabotage des conditions vitales gŽophysiques, compression des tissus sains de la biosphre, pollution, chaos climatique. Le rouge devrait nous monter au front.

Espce bricolŽe ou sacrifiŽe ˆ l'Žmergence du 4e domaine psychique en cours ?     JC. 0515

-  30  -

Le 2015-06-24 ˆ 14:32, Jacques Costagliola <jcostagliola@free.Fr> a Žcrit :

 

<RŽsumŽ 2p.docx>

 

 

JC

                                               Mmes & MM. les Professeurs et chers collgues,

                                               Je sollicite vos critiques. de ces 2 pages A4.

                                               Confraternellement v™tre.

                                               Jacques Costagliola

                                               27, rue Carnot 78000 Versailles

                                               09.53.18.37.29

 

La gense quantique du physique et du vivant postulŽe par StŽphane Lupasco 60-70 confirmŽe par le modle des niveaux d'organisation

-  30  -