ProjetQb2007sexte

T661F(08)2007

Projet QuŽbŽcium (2008)

Ceci continue Projet QuŽbŽcium (2007)

Pierre Demers

Entreprise autonome Pierre Demers

Annexes au formulaire T661 F (07) pour 2008 et 2009

(DÕaprs .. 2007)

 

Partie 2 - DonnŽes du projet.

Annexe 2A. Section A - Identification du projet

 

202 Date de dŽbut du projet

Mai 1995.

600 Financement

Mon entreprise EAPD

Je ne peux pas manquer de situer l'origine de mon actuel Projet QuŽbŽcium en 1939, dans mes travaux au titre de chercheur indŽpendant au Laboratoire de synthse atomique ˆ Ivry-sur-Seine prs Paris. Ce laboratoire, dirigŽ par FrŽdŽric Joliot, a abritŽ les premiers travaux qui ont conduit ˆ la rŽalisation de l'Žnergie atomique, dont EACL ƒnergie Atomique Canada LimitŽe. J'y ai fait des travaux sur le neutron, constituant du noyau de l'atome. J'y ai surtout recueilli une orientation qui a guidŽ toute ma carrire, vers la physique de l'atome. Elle m'a conduit, aprs plusieurs pŽripŽties dont l'une auprs prŽcisŽment de EACL alors en formation, jusqu'au Projet QuŽbŽcium dŽbutant en 1995.

Ce furent les antŽcŽdents du Projet QuŽbŽcium, qui m'ont servi ˆ gagner ma vie, entre 1939 et 1995 et encore maintenant. J'ai ainsi trouvŽ des emplois o une grande partie de mon activitŽ Žtait de nature comparable ˆ celle de mon actuel projet. Encore maintenant, et depuis 1995, mes ressources principales, qui sont de retraite, viennent de cette source. Elles me permettent, sans m'endetter, de couvrir les pertes de mon entreprise EAPD en 2008. Elles proviennent de ces antŽcŽdents du Projet QuŽbŽcium sinon de ce projet lui-mme.

Pour chacun des exercices 2008 et 2009, je trace 2 colonnes comptables A et B de mes finances personnelles. En 2008, il y eut un versement de A vers B de 16801 $, en 2010, le versement (comptabilisŽ au 1er juin 2010), de 15538 $.

 

2008..................

A colonne compte antŽcŽdents du projet

...........................................................18392 $--->

.................................................................................B colonne compte projet actuel

 

2009..................(au 1VI2010)

A colonne compte antŽcŽdents du projet

...........................................................15538 $--->

.................................................................................B colonne compte projet actuel

 

 

Les vŽrificateurs fiscaux voudront peut-tre convenir que mon entreprise en 2008 et 2009, dans son Žtat actuel, a ŽquilibrŽ son budget sans dŽficit rŽel et ˆ partir de sources qui sont de mme nature que ses antŽcŽdents.

Ils voudront peut-tre accepter, en plus, que je fais ainsi un placement stratŽgique d'intŽrt public. D'ailleurs, je remarque le luxe de dispositions fiscales des gouvernements pour rŽparer les nombreuses pertes et faillites de sociŽtŽs avec ou sans buts lucratifs surtout parmi les plus grandes. Au premier rang des grandes entreprises dŽficitaires au pays, ne faut-il pas placer notre exemplaire Gouvernement du Canada (suivi de prs sinon prŽcŽdŽ par le Gouvernement du QuŽbec)? Puis celles de lÕindustrie sutomobile. Par exemple les sociŽtŽs de lÕindustrie automobile de lÕOntario.  Ç Les gouvernements du Canada et de l'Ontario ont toutefois prtŽ des milliards ˆ Chrysler Canada et General Motors Canada pour les aider ˆ faire face ˆ leurs difficultŽs. È Par exemple les sociŽtŽs de lÕindustrie automobile anglophones de lÕOntario.

http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Economie-Affaires/2009/02/19/003-auto-canada.shtml

"Le ministre des Finances du Canada, Jim Flaherty, a admis jeudi dernier que le dŽficit budgŽtaire fŽdŽral pour lÕexercice financier dŽbutant le 1er avril dŽpassera les 50 milliards de dollars, presque 50 pour cent de plus que le dŽficit de 34 milliards $ quÕil avait prŽvu dans son budget dŽposŽ fin janvier.

 

Flaherty a expliquŽ la hausse marquŽe du dŽficit projetŽ par la chute des revenus de taxation, la hausse des demandes pour lÕassurance-emploi et le cožt du sauvetage de lÕindustrie automobile."

... laquelle est situŽe principalement en Ontario : y parle-t'on franais?

 

Flaherty a expliquŽ la hausse marquŽe du dŽficit projetŽ par    la chute des revenus de taxation, la hausse des demandes pour lÕassurance-emploi et le cožt du sauvetage de lÕindustrie automobile. 3VI2009

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=13837 Mon entreprise EAPD nÕa pas fait faillite et on y parle franais.

 

Entreprises autres.

Je voudrais montrer que lÕaide fiscale que je demande pour mon entreprise EAPD reprŽsente une dŽpense publique minime en comparaison avec celles que les gouvernements accordent ˆ des sociŽtŽs rŽputŽes au titre de lÕaide fiscale ˆ la RS&DE et autre. Et que cette aide est susceptible dÕapporter ˆ sa manire originale des retombŽes scientifiques et techniques avantageuses de caractre humain et humanitaire pour le QuŽbec et le Canada.

 

Les donnŽes sur la RS&DE sont difficiles ˆ obtenir ˆ cause du secret fiscal et corporatif, pratiquŽ par nos 2 gouvernements et par une publicitŽ naturellement incomplte et biaisŽe en faveur de leur auteur. Ces donnŽes sont habituellement muettes sur la langue de travail, de communication et de rŽdaction des rŽsultats. Des informations confidentielles suggrent que tout cela se passe en anglais chez les grandes multinationales installŽes au QuŽbec, avec des traductions intŽressŽesvers le franais.

 

1. British Petroleum.

En 2010, cette grande sociŽtŽ entreprise pŽtrolire de langue anglaise se fait remarquer par ses difficultŽs financires liŽes ˆ lՎcologie dans le Golfe du Mexique. Aux dernires nouvelles, elle faisait appel ˆ lՎpargne publique, en demandant un prt de 7 milliards $ USA ˆ 7 banques, chacune  contribuant 1 milliard $ USA, afin de constituer un fonds global de 20 milliards $ USA.

http://www.combourse.com/News/BP_chercherait_a_emprunter_jusqu_a_7_milliards_de_dollars_a_des_banques__696195.html

BP a un subsidiaire canadien BPCanada. LÕaspect RS&DE de cette sociŽtŽ au Canada semble se rŽsumer ˆ un projet de forage expŽrimental dans lÕArctique, actuellement en suspens..

http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/energie/les-projets-de-british-petroleum-demeurent-flous-au-canada/514570

 

2. Les grandes sociŽtŽs du QuŽbec. Les bio-pharmaceutiques.

Un Rapport annuel de GSK Glasco S Kline en donne une liste partielle.

* Abbott Laboratories  * Amgen* AstraZeneca  * Bristol-Myers Squibb  * Eli Lilly  * Johnson & Johnson 

* Merck                        * Novartis  * Pfizer *           *Roche Holdings          * Sanofi-Aventis

On y reconna”t des marques connues de tous et rŽpandues ˆ tel point quÕen Žtendant la main sur mon bureau, je saisis un flacon de marque Novartis etc. Sur Pfizer, je trouve ceci, qui concerne lÕarrondissement o se trouve mon adresse ˆ MontrŽal.

Ç Pfizer conserve donc pour le moment ses 2 300 emplois au Canada, dont 600 au sige social de Kirkland (une municipalitŽ de lÕële de MontrŽal) et 1 200 au centre de R&D et de production de lÕancienne Wyeth situŽ dans lÕarrondissement Saint-Laurent. LՎtablissement dÕOttawa conserve aussi tous ses employŽs. È http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/biotechnologies-et-pharmaceutique/pfizer-conserve-son-centre-de-r%26d-de-montreal/505988

Ç Les Žconomies rŽalisŽes devraient tre rŽinvesties dans la recherche de mŽdicaments contre la maladie d'Alzheimer et d'autres problmes neurologiques, le cancer, la douleur et l'inflammation, le diabte, les maladies infectieuses et le dŽveloppement de nouveaux vaccins È. http://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/biotechnologies-et-pharmaceutique/pfizer-ferme-six-labos-et-vire-15-des-chercheurs/505975

 

Valeur  humaine et humanitaire Elles ont une production commerciale ˆ la fois heureuse pour le bien-tre gŽnŽral, Žtant rŽputŽe de valeur  humaine et humanitaire,  et cožteuse pour le public et le gouvernement du QuŽbec au budget santŽ publique. Leur commerce sert ˆ la prospŽritŽ dÕun petit nombre, patrons et employŽs, quÕon peut chiffrer ˆ 1200 et davantage. Il est une Žvidente exploitation des autres citoyens contribuables. Puisque ce sont des multinationales, les plus grands bŽnŽfices sont probablement exportŽs hors du QuŽbec et du Canada. DÕun point de vue de stricte comptabilitŽ financire, lÕaide ˆ la RS&DE gouvernementale que reoivent de telles entreprises les enrichit doublement aux dŽpens du public, enrichissant  des riches aux dŽpens des moins riches.

 

Jean-Claude St-Onge. Selon cet et essayiste et professeur de philosophie au Collge Lionel Groulx, auteur de L'envers de la pilule: les dessous de l'industrie pharmaceutique, le visage sombre et alarmant de cette industrie montre comment elle est devenue au cours des dernires dŽcennies le plus rentable des investissements, ses titres ayant gagnŽ la rŽputation de valeurs sžres, dans un mirobolant marchŽ de plus de 400 milliards de dollars annuels, que se partagent une quinzaine de multinationales. Pendant qu'un nombre croissant d'individus et d'organismes s'alarment ˆ cause des abus de ces super sociŽtŽs, "le cožt des mŽdicaments reprŽsente le facteur le plus inflationniste des budgets en matire de santŽ. Au QuŽbec, le pourcentage du budget qu'on y consacre a triplŽ entre 1980 et 2000, occupant actuellement 16,9 % des dŽpenses annuelles", explique-t-il... Cet auteur ne semble pas prŽoccupŽ par lÕaspect linguistique.

Soulignons aussi que la mise au point des nouveaux mŽdicaments est largement financŽe par les contribuables. Selon Jean-Claude St-Onge, "Au QuŽbec, qui tente d'attirer les fabricants, les crŽdits d'imp™ts provinciaux et fŽdŽraux atteignent la somme fabuleuse de 80,50 $ sur chaque tranche de 100 $ dŽpensŽs par les fabricants en salaires de recherche et dŽveloppement, l'un des meilleurs traitements fiscaux au monde". Le QuŽbec, dans sa publicitŽ destinŽe ˆ attirer des investisseurs Žtrangers, ne semble pas lui non plus prŽoccupŽ par lÕaspect linguistique. stongejc@clg.qc.ca

 

Principaux laboratoires pharmaceutiques [modifier]

Les quatorze premiers laboratoires pharmaceutiques mondiaux sont, par ordre de taille en US dollar, le 12 mars 2009 (classŽs par CA du groupe, citŽs par "Les Echos") [3] :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Financement_de_la_recherche_pharmaceutique

http://www.sanofipasteur.com/sanofi-pasteur2/front/index.jsp?siteCode=SP_CORP&codeRubrique=1&codePage=PAG_1_1201109784389&lang=FR

 

Retour sur mon entreprise EAPD.

Il en est diffŽremment pour mon entreprise EAPD. DÕaprs lÕexpŽrience de son fonctionnement depuis son dŽbut,  lÕaide ˆ la RS&DE gouvernementale quÕelle a reue, comme celle quÕelle sollicite pour 2008, nÕest pas de nature ˆ mÕenrichir moi-mme beaucoup, aux dŽpens de moins riches que moi.

LÕaide fiscale que je demande ˆ nos 2 gouvernements est peu ˆ c™tŽ de celle accordŽe ˆ de grandes sociŽtŽs. Visant principalement lÕacquisition de connaissances nouvelles, elle est de nature ˆ rendre service ˆ tous. Un de ces services est la science en franais. Je mÕexplique.

 

La science en franais.

CÕest lˆ une denrŽe rare et dont le QuŽbec a dŽsespŽrŽment besoin*. Est-il mme conscient de cette raretŽ et de ce besoin, car il a ŽcartŽ toute rŽflexion politique sŽrieuse sur ce sujet, et ce depuis les tout dŽbuts la loi 101. Les statistiques quÕil Žtablit sur les travaux de recherche scientifique sur son territoire ne mentionnent pas la langue de travail et celle des publications.  Le QuŽbec ne peut subsister et prospŽrer quÕen concrŽtisant un rŽseau de communication dans sa langue officielle dans tous les domaines y compris les plus importants socialement et politiquement. Notamment en gestion et en science dÕavant-garde, ce quÕon appelle des domaines de pointe.

 

De tout temps, les peuples ont cherchŽ lÕexemple dÕune Žlite, chez nous, il y a 2 sicles, on attendait beaucoup du  clergŽ, des mŽdecins et des avocats. Dans notre monde du XXIe sicle, il faut ajouter les universitaires et surtout les scientifiques crŽateurs dont on attend quÕils apportent la puissance militaire, la richesse, la santŽ, donc la paix et le bonheur.

 

Nos scientifiques, ˆ lÕheure actuelle publient ˆ peu prs exclusivement en anglais leurs rŽsultats originaux. Je dis que cÕest lˆ un boulet au pied de chaque citoyen du QuŽbec dŽsireux de vivre en franais et de faire accŽder le QuŽbec ˆ lÕindŽpendance, dŽsir lŽgitime selon la Cour suprme du Canada. Le boulet au pied et la mise au fer se sont pratiquŽs dans les bagnes de Guyane, dans les prisons de Floride, et encore de nos jours ˆ Guantanamo etc, concurremment avec la peine du fouet et autres tortures et supplices. Le boulet au pied est au propre comme au figurŽ une entrave pesante et tout le contraire dÕune aide au progrs de quiconque. Entre autre             s au progrs du QuŽbec.

 

Fig. 1. Des fers ˆ la prison de Guantanamo. Reportage de Getty en 2010.

 

Le peuple lit, Žcoute, regarde ses savants. Attentivement et critiquement. Ç Pasteur Parlait Franais È, cela dit tout et la France ˆ lՎpoque de Pasteur faisait merveille. Si les participants de la classe scientifique choisisent de communiquer entre eux autrement quÕen franais, le charme dÕune fire solidaritŽ nationale ne fonctionne plus entre eux et les autres classes sociales de France ou du QuŽbec. On remarque que les Prix Nobel favorisent la fiertŽ patriotique puisquÕils nomment invariablement un pays, aussi bien que les mŽdailles olympiques et les coupes du ballon rond.

 

Les multinationales peuvent offrir du bien-tre mais leur nom mme est lˆ pour confirmer ce quÕelles prŽtendent abolir : les frontires, les nations ayant chacune leur culture propre. Et elles alimentent surtout la richesse dÕindividus parmi les plus riches et la domination dÕun petit nombre de nations militairement les plus fortes sur les nations militairement plus faibles. – Application au QuŽbec : la domination du pouvoir dÕOttawa dans tous les domaines dÕactivitŽ chez nous, la suprŽmatie sociale des parlants anglais, la ridicularisation de ceux qui veulent vivre leur science en franais.

 

Quelques ressortissants du Canada ont reu des Prix Nobel. De mŽmoire : jÕai retenu les noms de Banting et Best ˆ Toronto, Herzberg ˆ Ottawa, Giauque qui vivait en Californie et qui venait dÕOntario, Pearson ˆ Ottawa, et je crois un autre physicien rŽcemment.  Je pose la question au QuŽbŽcois lecteur de ces lignes : ces attributions vous rendent-elles fier, heureux, content? CÕest chaque fois la rŽcompense indŽniable dÕune vie de travail. Quant ˆ moi, une seule suscite en moi un sentiment, celle de Herzberg, avec qui jÕai travaillŽ dans le cadre de lÕAssociation Canadienne des Physiciens, qui parlait franais. En sa compagnie, je ressentais une communautŽ de culture puisque nous pouvions lÕun et lÕautre penser et communiquer dans cette langue. Les autres me laissent de glace. 

 

Je conclus. Le QuŽbec a un grand besoin de science en franais*, et cÕest une valeur humaine et humaniste ˆ mettre dans la mme catŽgorie que les soins mŽdicaux et qui prŽsente une rentablilitŽ tant rŽelle que potentielle. Ë cette fin laquelle je mÕefforce de contribuer par lÕexemple dans le Projet QuŽbŽcium : je publie en franais exclsivement. JÕessaie aussi dÔy contribuer par la prche, et cela, par mon travail au sein de la Ligue internationale des scientifiques pour lÕusage de la langue franaise LISULF**

 

*Et le ROC au Canada.

*Et le ROC au Canada encore plus peut-tre, mais il ne le sait pas.

CÕest vraiment une disgr‰ce Ç nationale È pour le Canada qui pourtant affirme son bilinguisme franais-anglais ˆ lÕoccasion sur la scne internationale : ses scientifiques francophones se sentent incapables de sÕexprimer en franais et dՐtre apprŽciŽs par leurs pairs anglophones et mme par leurs pairs francophones. CÕest une question de rŽputation, de prestige dit-on, lÕanglais atti   re, le franais repousse.

 

**Ë lÕappui de ces valeurs viennent les nouvelles joyeuses de la quinzaine festive de la Fte nationale en cours ˆ la date de la prŽsente rŽdaction (juin 2010) : on y chante, on y danse.  Jacques Parizeau propose, sans craindre lÕemprisonnement,  que le parti du PQ se prŽpare ˆ administrer un pays devenu souverain. Le Canada se dŽcide ˆ restituer au QuŽbec un peu (bien peu) du territoire quÕil retient ˆ QuŽbec. http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/archives/2010/06/20100619-145625.html

Que voulez-vous, mieux vaut se rŽjouir de peu que sÕattrister en permanence.\

 

On peut remarquer le contraste avec la pŽriode sombre o lÕunilingue anglais Lord Colborne, aprs avoir fait proclamer la loi martiale le 5 dŽcembre 1837, faisait pendre et exiler les Patriotes par des juges unilingues anglais venus dÕAngletere et avec lÕappui de Mgr Lartigue, 1er Žvque MontrŽal. CՎtait au tout dŽbut du rgne de S.M. Victoria montŽe sur le tr™ne ˆ 18 ans en 1837. Ç On reproche d'ailleurs encore ˆ cette souveraine de n'avoir que si peu rŽagi ˆ toutes les rŽvolutions dÕalors et leurs fondements, se contentant de les Žcraser et de rŽprimander le peuple (voir Rapport Durham) È. Son Premier Ministre Žtait Lord Melbourne. Reine depuis le 20 juin 1837, elle fit rappeler la loi martiale seulement le 6 mai 1839. Pourquoi pas avant les pendaisons? Pourquoi nÕa-tÕelle pas graciŽ ˆ ce moment les survivants qui furent exilŽs et dŽportŽs ? Par la suite, elle a conquis le cÏur des Franais et et surtout des Niois, parmi lesquels elle passait ses vacances. http://www.histoirequebec.qc.ca/publicat/vol5num2/v5n2_2tr.htm

 

Cette pŽriode a laissŽ une leon indŽlŽbile. Les parlants franais peuvent chanter et agiter des fleurdelisŽs      pou des fanions PPF en toute na•vetŽ, quÕimporte. Tant™t main de fer, tant™t de velours, mais le Canada est menŽ pour ceux qui parlent anglais ou bilingue et pour leur bŽnŽfice.

 2Provincial - QuŽbec devient propriŽtaire des terrains de l'AssemblŽe nationale3http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/01/Pendaison_Patriotes_Montreal_1839.JPG

45

Figs 2 ˆ 5. *2. Les terrains appartenaient au gouvernement fŽdŽral depuis 1881. 19 juin 2010.

 * 3. Au Pied du Courant, 15 fŽvrier 1839.

Les derniers mots de Chevalier de Lorimier : Ç ...je meurs en m'Žcriant - Vive la LibertŽ, Vive l'IndŽpendance. È

http://echo.franco.ca/index.cfm?Voir=attachement_pop&Id=1725&Repertoire_No=2137985646

*4. Colborne

http://www.histoirequebec.qc.ca/publicat/vol5num2/v5n2_2tr.htm

*5. LÕh™tel Excelsior Regina Palace, ou Regina ˆ Nice. Victoria aimait y sŽjourner et elle avait conquis le cÏur des Franais. Ceux-ci ont-ils eu une pensŽe pour leurs cousins pendus par lÕautoritŽ de leur idole?

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/e/e8/Parker%27s_Piece_Coronation_Feast.jpg

Fig. 6. Ftes du couronnement de la reine Victoria 

 en son 18e anniversaire. Banquet de 15000 invitŽs le 28 juin 1838 (Cambridge),. http://www.cambridgeshire.gov.uk/leisure/archives/shopping/printsandposters.htm

 

222

Les travaux ont ŽtŽ effectuŽs par analyse.

 

228, 229

Les travaux ont ŽtŽ effectuŽs.

Dans mon domicile adaptŽ. Confection de modles. Observation de l'histoire naturelle ambiante, photographie. Ë l'exemple de Charles Darwin dans sa demeure patricienne The Mount ˆ Downe, Kent, G.-B.. NB. Cela me touche parce que jÕai vu le jour prŽcisŽment dans le Kent, ˆ Deal sur le bord de la Manche.

 

230

...avancement technologique...Section B.

232

...avancement des connaissances scientifiques...Section C

 

Annexe 2B. Section B - DŽveloppement expŽrimental.

235

...nouveaux matŽriaux, dispositifs ou produits

 

237

... leur amŽlioration

240

Depuis 1995, j'ai voulu amŽliorer le bien connu Tableau de Mendeleev. Unique ˆ sa manire, il est dispositif et procŽdŽ, ressource au service de tous les laboratoires et bureaux de gŽnie. Comme toute vŽritŽ fondamentale, il est rŽpandu dans les bibliothques et les Žcoles.

 789

Figs 7 ˆ 9. Une tradition d'entreprise et de dŽcouverte ˆ continuer.

James Cook commanda les voiliers Endeavour en 1769 et Discovery en 1776.

*7. Endeavour (copie) mouillant dans les eaux d'Australie 17IV2005. Endeavour17IV2005.gif. Deux noms (Effort, Entreprise; DŽcouverte) qui auraient bien convenu au voilier du voyage cŽlbre de Charles Darwin, (1831 - 1836) nommŽ modestement Beagle.

*8. Couverture du pŽriodique Endeavour de Imperial Chemical Industries, 1944 ICIendeavour.gif

*9.  Lancement de la navette Endeavour de la NASA. 7V1992

http://www.nasa.gov/centers/kennedy/shuttleoperations/orbiters/endeavour-info.html. LancEndeavour.gif

 

Un bŽnŽfice probablement inattendu de la reconnaissance de lÕAustralie par James Cook fut, 70 ans plus tard, son utilitŽ pour lÕaffirmation de lÕordre par le Canada. Ce nouveau continent allait servir de prison pour lÕempire britannique : elle a fourni un lieu de dŽtention pour les 58 Patriotes condamnŽs ˆ lÕexil aprs avoir ŽtŽ reconnus coupables de haute trahison.

http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9bellion_des_Patriotes#R.C3.B4le_du_clerg.C3.A9

Ainsi, ils Žvitrent la potence ˆ laquellle 12 des Patriotes furent condamnŽs. MalgrŽ le rappel de la loi martiale le 6 mai 1839, 58 patriotes, condamnŽs ˆ l'exil, quittrent QuŽbec le 25 septembre 1839, ˆ destination de la Nouvelle-Hollande , qui Žtait en ce temps lˆ le continent prison des Britanniques, ˆ bord de la frŽgate anglaise Buffalo, commandŽe par le capitaine Wood.http://rebellion                        s.chez.com/chrono.html 20 juin 1837.

Dans le cas du dit bŽnŽfice, le dŽlai entre la dŽcouverte et lÕapplication pratique fut de plus de 70 ans (la reconnaissance par Cook de cette grande ”le faisait suite ˆ sa dŽcouverte antŽrieure par des navigateurs hollandai.

Dans le cas de lՎnergie atomique, le dŽlai fut un peu plus court entre la dŽcouverte de base et lÕapplication, faite en 1896. Les dates sont Henri Becquerel en 1896, FrŽdŽric Joliot et ses collaborateurs en 1939 (dŽlai de 43 ans) suivis par Enrico Fermi en 1942  (dŽlai de 46 ans).

LÕidŽe que la vie pourrait peut-tre tre rŽalisŽe ˆ partir de lÕinerte remonte historiquement ˆ Wšhler en 1828 qui synthŽtisa lÕurŽe. Un dŽbut dÕune telle rŽalisation a ŽtŽ annncŽe rŽcemment par Venter, en 2010. Le dŽlai est donc dÕau moins 138 ans.

oria,

Ces ŽvŽnements tragiques ne me laissent pas insensible, car jÕai connu dans ma jeunesse, vers 1935, une jeune femme grande et belle qui sÕappelait Guillemette de Lorimier, petite-fille du hŽros; or je vois dans Canada 411 lÕindication suivante G. de Lorimier, 514-277-4679, 8045 Rue Lajeunesse, MontrŽal, QC H2R 2J7 9

Figs 9, 10. Photos contemporaines prises rue Notre-Dame, NE du carrefour trs achalandŽ avec la rue Delorimier, MontrŽal, sous lÕapproche surplombante du Pont Jacques Cartier. 10.Merci Google Earth

http://cgi2.cvm.qc.ca/glaporte/1837.pl?out=article&pno=document60

____________

 

242

Le bien connu Tableau de Mendeleev. L'obstacle principal est causŽ par la routine, facteur psychologique, opposŽ de lÕesprit dÕinnovation et aux traditions d'entreprise et de dŽcouverte. La topologie de ce tableau, malgrŽ ses qualitŽs, est devenue dŽsute en regard des progrs que j'apporte ˆ la science atomique depuis 1995. http://fr.wiktionary.org/wiki/Discussion_Annexe:Tableau_pŽriodique_des_ŽlŽments

 

tableau pŽriodique des ŽlŽments 

Fig. 11. Le tableau pŽriodique des ŽlŽments selon le gouvernement franais. MendeGouvFr.gif

http://www.science.gouv.fr/fr/a-decouvrir/bdd/res/2420/le-tableau-periodique-des-elements/

 

244

 

J'en ai fait une ressource nouvelle. Au cours de 2008 et 2009, j'ai poursuivi ˆ son sujet mon travail de crŽation et de perfectionnement, qui devrait durer plusieurs annŽes. Plut™t qu'une application, le Tableau elliptique des ŽlŽments sous ses formes variŽes est une consŽquence des recherches pures de la Partie C et de la manipulation de modles. De grande portŽe pŽdagogique, il  expose aux yeux de tous les symŽtries profondes de la matire ordinaire.

Ou devais-je dŽcrire ce qui prŽcde comme Žtant recherche appliquŽe, Section C?

 

Annexe 2C - Section C - Recherche pure ou appliquŽe.

 

250

...connaissances ˆ faire avancer.

Mon entreprise est vaste par son objet : je cherche ˆ mieux comprendre la matire qui nous entoure et dont nous sommes faits. Plus prŽcisŽment, ayant prŽcŽdemment au cours des annŽes ŽtudiŽ le noyau de l'atome et la biologie, mon projet tient dans une mŽthodologie qui est mathŽmatique : appliquer les principes de symŽtrie et de conservation.

1o) ˆ la classification des atomes et ˆ la comprŽhension des forces atomiques, soit ˆ la matire inerte rŽpandue dans l'univers;

2o) ˆ la matire vivante connue sur terre, et spŽcialement code gŽnŽtique et anatomie des vertŽbrŽs ou plus gŽnŽralement la thŽorie de l'Žvolution.

Codes selon T4088.

* 1.01.01 - MathŽmatiques pures

* 1.03.01 - Physique atomique, molŽculaire et chimique

* 1.06.13 - Biologie de l'Žvolution

 

252

...travaux au cours des annŽes 2008 et 2009.

2009

Si une adresse rŽsiste ˆ lÕouverture, allez la chercher dans

http://www.lisulf.quebec/

1023 Pierre Demers 2009 collaboration Gilbert Lannoy Systme du QuŽbŽcium. Pour les aveugles. PossibilitŽs des modles en gŽomŽtrie 3D dans un enseignement par voie tactile de la science atomique. 23XII2009 QbGeo3Dtactileaveuglesbis.ht

1022 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Nouveaux tableaux tridimensionnels de la classification des ŽlŽments chimiques 30XI2009 Ntabl3DQbquater.htm  , http://www.lisulf.quebec/Ntabl3DQbquater.htm

1021 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium. Le 30-ossŽisme dans les membres des Primates. 30XI2009 QbGoPan5X9quater.htm

1020 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite et rapports de Fibonacci dans les os des mains et des pieds des Primates. 21VII2009 FiboGoHo1879quater.htm

1019 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite mathŽmatique du QuŽbŽcium. 30VI2009 SuiteQb.htm

1018 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. CatŽgories de mes travaux et dŽcouvertes. Mise ˆ jour en 2009 de 1008. VII2009. Depuis 2004 http://www.lisulf.quebec/Somm20084quaterbis.htm

1017 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Modle du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite de Fibonacci chez quelques vertŽbrŽs pentadactyles : Humain, Gorille, Orang-Outang, ChimpanzŽ, Bonobo, Loris grle. 24VI2009

www.er.uqam.ca/nobel/c3410/00FiboPentaquinte%20.htm

1016 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Projet QuŽbŽcium (2007) Ceci continue Projet QuŽbŽcium (2006) Pierre Demers Entreprise autonome Pierre Demers Annexes au formulaire T661 F (08) pour 2007 27V2009 ProjetQb2007sexte.htm

1015 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Confection du tableau des ŽlŽments par Žcriture des valeurs de n. 4IV2009.2 Cconfectab.htm

1014 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Des Žtats de l'hydrogne aux ŽlŽments du tableau. 4IV2009.1 DesEtats5bis.htm

<-><-><->

2008

Si une adresse rŽsiste ˆ lÕouverture, allez la chercher dans

http://www.lisulf.quebec/

1013R Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Nouveaux tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. RŽsumŽ soumis ACFAS 2009. NTabl3DbisR.htm1012 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Nouveaux tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. NTabl3Dbis.htm

1011R Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Modle QuŽbŽcium et Anatomie comparŽe des VertŽbrŽs. 3. Le dŽploiement, source des symŽtries 4 de l'embryonDeploieSym4R.htm, ACFAS 2009, rŽsumŽ 1426

1010 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Modle QuŽbŽcium et Anatomie comparŽe des VertŽbrŽs. 3. Le dŽploiement, source des symŽtries 4 de l'embryon. Deploiesym5ter.htm

1009 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. SymŽtries dans les cristaux de Wigner et dans le tableau platonicien des ŽlŽments, un parallle. WignerPlaton5XI2008bis.htm

1008 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Sommaires. CatŽgories de mes travaux et dŽcouvertes. Mise ˆ jour Somm20084quaterbis.htm

1007 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques. Tableauplatonicienbis.htm

1006 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Spin, vision et principe de Pauli. Svisionbis.htm

1005 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. La naissance de l'Žnergie atomique. Notes d'un QuŽbŽcois collaborateur de Joliot-Curie en 1939-40. Version soumise pour publication par le CTHS, septembre 2008. ArticleDemers20IX2008.doc. - Au besoin ouvrir le logiciel Word ou ouvrir dans l'Index ?M=D

1004 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Un tŽtrac™ne dallant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques. Tetraconeter.htm

1003 R Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 2. Les membres des rongeurs. MqbAnato2bis.htm

1002 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 1. Pentadactylisme des primates. MqbAnato1bis.htm

1001 Pierre Demers 2008 Systme du QuŽbŽcium. Un octadre pavant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques. Unoctaedrebis.htm

1000 R Pierre Demers 2008 Sur la raretŽ des publications scientifiques en franais au Canada et au QuŽbec. 5III ACP ULaval, QuŽbec,8-11VI2008. Projet de communication invitŽe. A/s Jacques Lacoursire. RaretŽACPbis.htm

999 Pierre Demers 2008 La naissance de l'Žnergie atomique. Notes d'un QuŽbŽcois collaborateur de Joliot-Curie en 1939-40. Janvier 2008. Texte soumis pour le congrs du CTHS ComitŽ des travaux historiques et scientifiques ˆ QuŽbec du 2 au 6 juin 2008. http://www.cths.fr/ top. AcceptŽe le 8 II 2008. Le 2 juin. http://www.cths.fr/; NaissanceEAtomiquebis.htm. NaisT2txrefbis.htmNaisT2txrefbis. htm

<-><-><->

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2009.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

*CODE 2.01.01 - 1023 Pierre Demers 2009 collaboration Gilbert Lannoy Systme du QuŽbŽcium. Pour les aveugles. PossibilitŽs des modles en gŽomŽtrie 3D dans un enseignement par voie tactile de la science atomique. 23XII2009 http://www.lisulf.quebec/QbGeo3Dtactileaveuglesbis.htm** RŽsumŽ. Ayant commencŽ dÕexplorer le projet en titre, je suis persuadŽ que ceux qui enseignent ˆ des aveugles, avec lesquels la communication est restreinte aux sens autres que la vision, ont essayŽ dÕenseigner dÕune part 1 les principes de la science atomique, chimie et physique, et dÕautre part 2 ceux de la gŽomŽtrie. Ces derniers se prtent particulirement ˆ la communication tactile exercŽe sur des objets 2D et 3D. Or le dŽveloppement du systme du quŽbŽcium a conduit ˆ des modles 2D et 3D reprŽsentant la classification des ŽlŽments chimiques. On pourrait donc rŽaliser un enseignement combinant 1 et 2. Les modles seraient munis dÕinscriptions en caractres Braille. Gilbert Lannoy a jouŽ un r™le historique ˆ lÕorigine de la crŽation par Pierre Demers du systme du quŽbŽcium. Il peut apporter au projet son expŽrience des communications avec les aveugles, puisquÕil est lecteur bŽnŽvole ˆ leur service, en plus de sa longue expŽrience comme enseignant de sciences. http://typhlophile.com/braille

 

*CODE 1.03.01 1022 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Nouveaux tableaux tridimensionnels de la classification des ŽlŽments chimiques 30XI2009 http://www.lisulf.quebec/Ntabl3DQbquater.htm

** RŽsumŽ.Appliquant une mŽthodologie de recherche de symŽtrie dans le cadre du systme du quŽbŽcium, jÕai prŽsentŽ dŽjˆ plusieurs tableaux 3D, montrant que la classification des atomes a des fondements ˆ la fois quantiques et gŽomŽtriques. Un de ces tableaux est pyramidal de base carrŽe, comprenant 120 cubes reprŽsentant autant dՎlŽments, rŽpartis en 4 Žtages appelŽs strates, ayant 64, 36, 16 et 4 cubes; chaque strate comprend 2 pŽriodes. Je prŽsente ici 2 tableaux nouveaux. 1 TABLEAU EN 30 TŽTRAéDRES rŽguliers creux et tronquŽs. Un tel tŽtradre reprŽsente une tŽtrade dՎlŽments. Il possde 4 faces hexagones portant chacune le nom dÕun ŽlŽment. L'assemblage est compact et pavant ˆ sa manire, dessinant un grand tŽtradre. 2 TABLEAU PSEUDO-PLAN AVEC DŽPLOIEMENT et clŽ de lecture. On part du tableau 2D quart-d'ellipse qui possde 30 cases dÕune tŽtrade chacune. LՎcriture des noms est artificialisŽe. On superpose 4 exemplaires de ce tableau puis on procde ˆ un dŽploiement en 2 Žtapes. La clŽ consiste ˆ lire alors les seuls caractres paraissant dÕaplomb. - Un intŽrt des tableaux nouveaux est de montrer que la classification des atomes est reliŽe aux symŽtries dÕordre 4.

 

*CODE 1.06.13 1021 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium. Le 30-ossŽisme dans les membres des Primates. 30XI2009 http://www.lisulf.quebec/QbGoPan5X9quater.htm

** RŽsumŽ. La suite du QuŽbŽcium, que jÕai dŽfinie rŽcemment ˆ partir de la classification symŽtrique des ŽlŽments chimiques (1, 4, 9, 16)*4 est rŽalisŽe exactement dans le nombre des os constants des membres humains. Ces os sont au nmbre de 120, soit 30 dans chaque membre. CÕest ce que jÕappelle le 30-ossŽisme des membres du genre Homo. Dans quelle mesure est-il rŽalisŽ chez les autres genres de Primates? Par une analyse de la documentation disponible, jÕessaie de rŽpondre ˆ cette question, entre autres touchant les genres Gorilla, Pongo et Pan. Les dŽcomptes nŽcessaires sont troublŽs par la prŽsence dÕos non constants (scapho•des) dans le carpe et le tarse. - ThŽorie de lՎvolution. Mes rŽsultats confirment la thŽorie dÕOwen et de Denton des MODélLES PRŽEXISTANTS et lÕisolement du genre Homo ˆ cause de sa bipŽdie dans la cha”ne Žvolutive.- Ma mŽthodologie : une recherche de symŽtrie rŽunissant les structures de lÕatome et celles de la vie.

*CODE 1.06.13 1020 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite et rapports de Fibonacci dans les os des mains et des pieds des Primates. 21VII2009 http://www.lisulf.quebec/FiboGoHo1879quater.htm

** RŽsumŽ. Continuant un travail rŽcent sur la biomŽtrie osseuse de la main et du pied des Primates RŽf. 1, je rassemble certains rŽsultats de Deloison et jÕajoute des mensurations originales sur le Genre Gorilla et le Genre Homo. Je les analyse en termes de rapports de Fibonacci. Cette analyse para”t dŽmontrer une fois de plus que la bipŽdie appartient en exclusivitŽ au Genre Homo, cette bipŽdie Žtant accompagnŽe de la bimanie. La mŽthodologie en est une de mensurations sur des images des os des mains et des pieds de Gorilla Gorilla et de Homo. Un Appendice Žclaire un peu la nomenclature.

*CODE 1.01.01 1019 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite mathŽmatique du QuŽbŽcium. 2VII2009. http://www.lisulf.quebec/SuiteQb.htm

** RŽsumŽ JÕai fait Žtat rŽcemment dÕune entitŽ mathŽmatique jouant,  dans la comprŽhension de lÕanatomie osseuse des vertŽbrŽs, un r™le parallle ˆ celui de la suite de Fibonacci. Cette entitŽ concerne le nombre et la rŽpartition des os dans les membres. Je lÕai appelŽe jusquÕici modle du quŽbŽcium. Vu les habitudes conceptuelles associŽes ˆ la suite de Fibonacci, je crois avantageux de lÕappeler dŽsormais Òsuite mathŽmatique du quŽbŽciumÓ ou en abrŽgŽ Òsuite du quŽbŽciumÓ, ce qui dŽcrit plus prŽcisŽment son contenu. CÕest ce que je propose ici. Je rappelle en quoi elle consiste : elle part des nombres 1, 2, 3, 4 ŽlevŽs au carrŽ; et ˆ quoi elle a trouvŽ application : thŽorie quantique de lÕatome et modŽlisation numŽrique des os des membres des vertŽbrŽs y compris le pentadactylisme. Elle est finie, alors que la suite de Fibonacci sՎtend en principe sans limite.

Suite du quŽbŽcium.

Suite mathŽmatique, qui consiste dans la suite des nombres 1, 2, 3, 4 ŽlevŽs ˆ la puissance 2 et multipliŽs par 4. S'applique avec exactitude ˆ deux domaines dŽnombrables fondamentaux de l'univers, l'un du monde biologique et l'autre du monde des inertes : le squelette des membres humains et la classification des ŽlŽments. Une application de cette suite est le pentadactylisme qui est commun aux humains et aux autres primates. - PrŽcŽdemment appelŽe Modle quŽbŽcium. 

¥¥¥

1020 Systme du QuŽbŽcium 2009.

*CODE 1.06.13. Modle du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite et rapports de Fibonacci dans les os des mains et des pieds des Primates.

FiboGoHo1879quater.htm

Termes de rŽfŽrence : Squelette. Main. Pied. ƒvolution. Lois de la nature. BipŽdie. Richard Owen. Modle du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium. Sommaire. Continuant un travail rŽcent sur la biomŽtrie osseuse de la main et du pied des Primates RŽf. 1017, je rassemble certains rŽsultats de Deloison et jÕajoute des mensurations originales sur le Genre Gorilla et le Genre Homo. Je les analyse en termes de rapports de Fibonacci. La suite mme de Fibonacci se trouve remarquablement rŽalisŽe dans tous les rayons des mains de Gorilla Gorilla. Sa rŽalisation est incomplte ailleurs. L'analyse para”t dŽmontrer une fois de plus que la bipŽdie appartient en exclusivitŽ au Genre Homo, cette bipŽdie Žtant accompagnŽe de la bimanie. La mŽthodologie en est une de mensurations sur des images des os des mains et des pieds de Gorilla Gorilla et de Homo. Un Appendice Žclaire un peu la nomenclature. - La figure ci-aprs montre l'ossature de la main de Gorilla Gorilla.

F23http://www.lisulf.quebec/MaGoril.jpg

¥¥¥

1017 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.06.13. Modle du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite de Fibonacci chez quelques vertŽbrŽs pentadactyles : Humain, Gorille, Orang-Outang, ChimpanzŽ, Bonobo, Loris grle. 24VI2009

00FiboPentaquinte%20.htm

Voyez la rŽŽcriture-mise au point 1020.

¥¥¥

1016 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 2.01.01. Projet QuŽbŽcium (2007) 27V2009

ProjetQb2007sexte.htm

Ceci continue Projet QuŽbŽcium (2006) Pierre Demers Entreprise autonome Pierre Demers Annexes au formulaire T661 F (08) pour 2007 27V2009

¥¥¥

1015 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.03.01. Confection du tableau des ŽlŽments par Žcriture des valeurs de n. 4IV2009

Cconfectab.htm

Continuation de 1014. La mŽthodologie en est une recherche de symŽtrie. n est le quantum principal des ŽlŽments. - La figure ci-aprs reprŽsente les spins et les impairs dans la grille donnŽe.

F22http://www.lisulf.quebec/Dese5Fig1.gif

¥¥¥

1014 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.03.01. Des Žtats de l'hydrogne aux ŽlŽments du tableau. 4IV2009

DesEtats5bis.htm

Je me donne une grille vide et un tableau des Žtats de l'atome d'hydrogne avec les blocs d'ŽlŽments correspondants, en application des principes de Pauli et de Zeeman. Je montre que le peuplement de strates 1, 2, 3, 4 dŽcoule naturellement de ces 2 donnŽes par l'application de rgles de symŽtrie simples. Le rŽsultat est 4 strates qui, accolŽes donnent le tableau en demi-ellipse des ŽlŽments. DivisŽ selon les spins, ce tableau donne le tableau elliptique des ŽlŽments. Chaque strate et le tableau final dŽmontrent une symŽtrie 4 Žquivalente ˆ 2 symŽtries miroirs croisŽes. - Suite et fin dans 1015.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2008.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

1012, 1013R Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Nouveaux tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. RŽsumŽ soumis ACFAS 2009.

NTabl3Dbis.htm, NTabl3DbisR.htm

F21http://www.lisulf.quebec/Day1.gif

Tableau 3D//06. Avec dŽploiement et clŽ de lecture. Z = 1 ˆ 20. Aprs  dŽploiement, 20 cases rŽpondent ˆ la clŽ, cˆd se prŽsenter d'aplomb ˆ la lecture.

 

Le tableau cŽlbre 2D de Mendeleev n'aurait probablement pas remportŽ le succs qu'on lui conna”t eut-il ŽtŽ 3D comme celui de son trs temporaire rival et anticipateur Chancourtois, qui Žtait cylindrique. Il reste qu'une 3e dimension offre des possibilitŽs peu explorŽes avant l'Arbre des ŽlŽments de Fernando Dufour. Appliquant une mŽthodologie de recherche de symŽtrie dans le cadre du systme du quŽbŽcium, je prŽsente plusieurs tableaux 3D  nouveaux, qui mettent  en Žvidence que la classification des atomes a des fondements ˆ la fois quantiques et gŽomŽtriques. La gŽomŽtrie qui intervient Žtant celle de solides rŽguliers dont 3 de Platon. Reprenant une expression du platonicien Owen en 1849, thŽoricien des formes biologiques, ils expriment une loi de la nature et je les appelle "platoniciens". - L'un d'eux est basŽ sur l'emploi de 4 solides. Un autre encore est fondŽ sur le dŽploiement 3D du tableau plan quart d'ellipse avec clŽ de lecture. Tous manifestent une symŽtrie 4, comme les tŽtrapodes du rgne animal

¥¥¥

1010, 1011R Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 3. Le dŽploiement, source des symŽtries 4 de l'embryon.

Deploiesym5ter.htm, DeploieSym4R.htm

http://www.lisulf.quebec/DeploieFig1.gif

F20 Aperu d'un dŽploiement dŽterminant la symŽtrie 4 des membres de l'embryon. Le membre type bras gauche est vu de face dans 1. Une symŽtrie miroir par rapport ˆ l'axe vertical haut-bas de l'embryon fait appara”tre le bras droit, vu de face dans 2. Une symŽtrie miroir par rapport ˆ l'axe horizontal fait appara”tre les deux jambes, vues du dessus dans 3.

 

(Soumis ˆ l'ACFAS, congrs de 2009). Le reploiement procurant aux molŽcules un minimum d'Žnergie potentielle, attire l'attention en thŽorie des protŽines. Je propose que son opposŽ, le dŽploiement, s'appliquerait en embryogŽnse, procurant une sorte de maximisation de l'Žnergie potentielle propre ˆ l'apparition d'un nouvel tre vivant. L'apparition symŽtrique des membres peut se dŽcrire et s'expliquer par un dŽploiement en 2 Žtapes croisŽes droite-gauche et haut-bas DG et HB, faisant appara”tre 4  bourgeons ˆ partir d'un seul, disons celui du bras gauche pris comme membre type, contenant l'information qui coordonne, par l'action des gnes, des enzymes etc, l'apparition organisŽe des 30 os de chaque membre. Cette mŽthodologie de symŽtrie dŽcoule du modle quŽbŽcium, qui est une organisation numŽrique, avec ses nombres magiques 4, 20, 56 et 120, communs aux ŽlŽments chimiques et ˆ l'ossature des membres http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato2bis.htm Pour les ŽlŽments chimiques, une suite type comparable aux 30 os du bras gauche serait celle de 30 ŽlŽments commenant par z = 1. Les symŽtries DG et HB sont remplacŽes par celles du spin -+ et du rang de la pŽriode 1 ou 2 ˆ l'intŽrieur d'une strate.

¥¥¥

1009 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS, SC. Systme du QuŽbŽcium. SymŽtries dans les cristaux de Wigner et dans le tableau platonicien des ŽlŽments, un parallle.

http://www.lisulf.quebec/WignerPlaton5XI2008bis.htm  (= millimicron).

 

Les cristaux de Wigner sont des systmes de plusieurs Žlectrons, retenus par plusieurs charges positives, par exemple dans les semi-conducteurs, au lieu d'une seule charge centrale dans les atomes. Une rŽfŽrence rŽcente ˆ Guillaume Gervais sur les Žtats 2D et quasi-3D des Žlectrons dans les cristaux de Wigner, attire l'attention sur ceux-ci. Il serait intŽressant de savoir s'il existe des symŽtries numŽriques communes ˆ ces cristaux et au tableau platonicien des atomes, dont les noms sont Žvocateurs de gŽomŽtrie l'un et l'autre. Dans un cas qui est analysŽ, une ressemblance appara”t effectivement entre les orbites d'un cristal de Wigner et les sous-couches atomiques p et f, les nombres magiques communs Žtant 6 et 12 respectivement. Il n'appara”t aucune ressemblance avec les sous-couches atomiques s et d.

¥¥¥

1007 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques.

F18http://www.lisulf.quebec/platon120.gif

La vision directe montre la moitiŽ du nombre des faces et des ŽlŽments : ce sont les ŽlŽments de spin -; les autres faces sont visibles dans un miroir, les ŽlŽments correspondants sont de spin +.

Dans le tableau platonicien, l'effet de la symŽtrie miroir donne 2 visions des faces d'un solide, en analogie avec l'effet du spin sur l'existence d'ŽlŽments chimiques. La symŽtrie miroir ajoute une dimension autrement cachŽe. Mise ˆ jour d'octobre 2008. - La mise ˆ jour se trouve dans la lŽgende; elle rŽsulte d'une analyse reliant vision et spin.

Le problme de la classification des ŽlŽments chimiques ne conna”t pas encore une solution rigoureuse et faisant l'unanimitŽ. Mendeleev en 1869 lui proposa une solution qui s'est beaucoup rŽpandue, le tableau pŽriodique. Le systme du quŽbŽcium lui apporte non pas une mais plusiers solutions : tableau elliptique, quart-d'ellipse etc, qui mettent en Žvidence une symŽtrie de base 4. La prŽsente solution fait intervenir les solides de Platon et met en Žvidence la vision limitŽe que nous avons de ceux-ci, un fait apparaissant comme reliŽ au spin - ou + des Žlectrons de valence. Voyez 1006. - La figuration reprŽsente en 2D sur Žcran ou sur papier les 19 solides requis. Une Žtape ˆ venir serait leur figuration en ronde bosse 3D avec un miroir permettant au lecteur-spectateur la vision des faces arrire, avec en plus le nom de l'ŽlŽment portŽ par chaque face.

¥¥¥

1006 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. Spin, vision et principe de Pauli.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Svisionbis.htm

F17http://www.lisulf.quebec/svfig4.gif

Le cube du tableau platonicien des ŽlŽments reoit les 6 ŽlŽments p d'une pŽriode : 3 de spin - se logent sur les faces avant, 3 de spin +, sur les faces arrire.

 

Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques reprŽsente les strates compltes par des solides rŽguliers tels le tŽtradre rŽgulier et le cube, chaque face de l'un de ces solides correspondant ˆ un ŽlŽment. Or la reprŽsentation plane de ces solides ne peut pas montrer la totalitŽ de leurs faces ni, par suite, des ŽlŽments qu'ils sont censŽs figurer. A. Cette limitation suggre d'examiner la vision projective de ces solides et la perspective gŽomŽtrique. J'appelle vision d'un solide le nombre de faces que ce solide montre d'un coup d'oeil ˆ un observateur. La vision du cube est de 3 faces sur 6. La vision des 3 autres faces requiert une symŽtrie miroir. Quant au tŽtradre rŽgulier figurant les ŽlŽments s ayant l = 0 : on peut le placer de manire que sa vision directe soit de 2 faces et sa vision miroir, des 2 autres faces. B.Vision directe et vision miroir correspondent ˆ spin - et spin + d'exclusion de Pauli ajoutant au modle atomique de Bohr. Le principe d'exclusion se trouve ds lors concrŽtisŽ: il revient ˆ la nŽcessitŽ, pour loger les ŽlŽments de spin + une fois logŽs les ŽlŽments de spin -, d'opŽrer une symŽtrie miroir. Qui donc a mis en scne la symŽtrie des miroirs faisant passer d'un monde ˆ un autre? Sinon Jean Cocteau. "Je vous livre le secret des secrets. Les miroirs sont les portes par lesquelles la Mort va et vient. Ne le dites ˆ personne". C. La symŽtrie miroir inverse la vision d'un solide, aussi bien que la flche du spin des ŽlŽments chimiques.

¥¥¥

1005 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. ArticleDemers20IX2008, 23-Sep-2008 23:55 3.8M

1005 ArticleDemers20IX2008 1.doc

C'est la version de 999, prŽparŽe pour la publication par le CTHS.

¥¥¥

F16http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Tesstra1234.gif

Les 4 strates formŽes de 30 tŽtrac™nes. Des surfaces de plexi ont ŽtŽ intercalŽes pour assurer la stabilitŽ.

1004 Systme du QuŽbŽcium 2008.

CT. GT. Un tŽtrac™ne dallant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques..

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Tetraconeter.htm

V. CT, GT. Sommaire 1004.

Quatre c™nes ayant mme ouverture et mme sommet saturent exactement l'espace des angles solides si leur ouverture vaut 109,471o. Si de plus ils ont tous mme gŽnŽratrice, ayant tous une base circulaire semblable, ils forment une figure composŽe de surfaces c™niques et de portions de plans. Je l'appelle tŽtrac™ne, elle est composŽe de 4 volumes c™niques. Le tŽtrac™ne s'inscrit dans un tŽtradre rŽgulier et aussi dans un octadre que j'ai ŽtudiŽ prŽcŽdemment, identique au tŽtradre tronquŽ d'Archimde. Le tŽtrac™ne participe aux propriŽtŽs de dallage que j'ai dŽcrites pour cet octadre, permettant entre autres de rŽaliser un tableau 3D des ŽlŽments chimiques, un ŽlŽment Žtant figurŽ par un cercle et un volume conique, chaque tŽtrac™ne figurant une tŽtrade d'ŽlŽments. Je propose "dallage" faute d'un meilleur terme, puisque l'occupation de l'espace est incomplte. La prŽsente sorte de dallage laisse inoccupŽs des espaces ˆ l'intŽrieur et ˆ l'extŽrieur des tŽtrac™nes. Quatre est un nombre privilŽgiŽ dans ce qui prŽcde puisqu'il est associŽ aux tŽtrades d'ŽlŽments, chaque ŽlŽment chimique appartenant ˆ une tŽtrade. - Le tŽtrac™ne peut tre reprŽsentŽ soit par les seules 4 surfaces gauches, soit par les seules 4 surfaces planes. Il s'en suit 2 types, A et B, de tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. - J'examine la possibilitŽ qu'il existe des figures comparables au tŽtrac™ne mais formŽes de n c™nes avec n diffŽrent de 4. Je montre que cette possibilitŽ existe pour n = 6  ou 12, il existe l'hexac™ne et le dodŽcac™ne, pourvus eux aussi de la propriŽtŽ de dallage indŽfini. On ne peut pas dire que chaque ŽlŽment chimique appartient ˆ une hexade ou ˆ une dodŽcade.

¥¥¥

 

F15    

-L'Žcureuil gris notre familier. Merci Phil Myers et Gouv. Qc.

http://www.fapaq.gouv.qc.ca/fr/EDUC/pleins_feux/novembre-2006.htm

- Le raton laveur ou chat sauvage, objet constant de la traite des pelleteries depuis des sicles. - La mouffette.

Avis aux lecteurs. Je cherche tous renseignements sur deux questions concernant les espces de vertŽbrŽs : 1. leur pouce (main ou pied) est-il opposable aux autres doigts? 2. Quel est le dŽnombrement des os de leurs membres? Merci ˆ qui voudrait me renseigner.

==

1003 R Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 2. Les membres des rongeurs.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato2bis.htm

BM, BP. Sommaire 1003.

Suivi de 2007. Aprs les primates ordre Primates, les rongeurs ordre Rodentia dont l'Žcureuil et le mulot, me paraissent tre les vertŽbrŽs les plus proches de l'homme et les plus intŽressants ˆ Žtudier en relation avec le modle quŽbŽcium. Ensuite viendraient les Carnivores ordre Carnivora dont le chat domestique, le raton laveur et la mouffette.

¥¥¥

F14http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image002.png

Gorille des Plaines. Le pentadactylisme est Žvident. Le dŽnombrement complet des os des membres n'est pas facile. http://www.rationalisme.org/french/sciences_primates.htm.Gorilla gorilla.

==

1002  Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 1. Pentadactylisme des primates

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato1bis.htm

BM, BP. Sommaire 1003, 1002.

Suivi de 2007. La documentation disponible sur les primates m'a permis de contr™ler qu'ils se conforment au moins partiellement au modle quŽbŽcium, en ceci qu'ils ont effectivement 5 doigts et 14 phalanges ˆ l'extrŽmitŽ de chaque membre. Quant aux autres caractres numŽriques de leurs membres, la documentation est de consultation laborieuse et je la continuerai plus tard. - Contr™le de la concordance entre une anatomie osseuse des membres et le modle quŽbŽcium : il y a 2 Žtapes. D'abord prŽsence de 5 doigts et de 14 phalanges ˆ l'extrŽmitŽ de chaque membre, ce qui se fait par l'observation immŽdiate; puis prŽsence des autres caractres numŽriques des os, ce qui requiert une observation plus attentive.

¥¥¥

F13http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image003.png

Tableau tŽtraŽdrique d'octadres des ŽlŽments.

==

1001 Systme du QuŽbŽcium 2008.

CT. GT. Un octadre pavant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques..

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Unoctaedrebis.htm

TŽtradre tronquŽ. Nouveau tableau tŽtraŽdrique d'octadres.

L'octadre que j'Žtudie est le tŽtradre tronquŽ d'Archimde. Il possde 4 faces hexagones rŽguliers et 4 faces triangles Žquilatres. Il se prte ˆ daller l'espace 3D. On obtient aisŽment cet octadre creux par troncature du tŽtradre rŽgulier creux et alors il n'a que les 4 faces hexagones, les faces triangles Žtant des fentres. Il permet de figurer une tŽtrade d'ŽlŽments, un ŽlŽment pour chaque face hexagone. En associant 30 de ces octadres jointivement, je rŽalise un nouveau tableau tŽtraŽdrique d'octadres des ŽlŽments 3D des 120 ŽlŽments dessinant un tŽtradre rŽgulier, dans lequel il est possible en principe de lire de l'extŽrieur le nom de chaque ŽlŽment. Dans ce tableau 3D, on peut remplacer certains des octadres par des tŽtradres ou par des heptadres, des hexadres ou des pentadres obtenus eux aussi par des troncatures du tŽtradre.

¥¥¥

1000 R Systme du QuŽbŽcium 5III 2008

V. Sur la raretŽ des publications scientifiques en franais au Canada et au QuŽbec.

ACP ULaval, QuŽbec,8-11VI2008. Projet de communication invitŽe. A/s Jacques Lacoursire.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/RaretŽACPbis.htm

V. Sommaire 1000. R

Une place en franais?

Jacques Lacoursire (confŽrencier de l'ACP juin 2008 et depuis ce temps a reu le grade de Chevalier de l'Ordre national du mŽrite de France 17VII2008) n'a pas rŽpondu. - Mes travaux sur le systme du quŽbŽcium, qui sont en franais, combleraient-ils un peu une lacune? Gare aux prŽjugŽs, rŽf. LISULF et Y. Rabkin de l'UniversitŽ de MontrŽal : ÒIf he's any good, he'll say it in EnglishÒ.

¥¥¥

F12http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image004.png

Paul Brouzeng, qui me prŽcŽda ˆ cette tribune et parla lui aussi du laboratoire Joliot. Congrs CTHS 2008, H™tel Clarendon.

==

F11http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image005.png

Laboratoire de synthse atomique. En 1940, c'Žtait le 67 de la rue Franklin devenue rue Maurice Ginsbourg ˆ Ivry-sur-Seine. Photo merci Ginette Gablot.

==

999 Systme du QuŽbŽcium 2008

V. La naissance de l'Žnergie atomique. Notes d'un QuŽbŽcois collaborateur de Joliot-Curie en 1939-40.

Texte soumis pour le congrs du CTHS ComitŽ des travaux historiques et scientifiques ˆ QuŽbec du 2 au 6 juin  2008. http://www.cths.fr/top . AcceptŽe le 8 II 2008. Le 2 juin.http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/NaissanceEAtomiquebis.htm.

V. Sommaire 999.

Un sŽjour dŽterminant.

Ce sŽjour en 1939-40 au Collge de France et au Laboratoire de synthse atomique ˆ Ivry, a ŽtŽ dŽterminant pour orienter ma carrire vers la science subatomique et atomique, dont le prŽsent systme du quŽbŽcium. Elle m'a permis d'avoir mes actuels revenus d'entreprise EAPD, qui financent mes travaux. Subventions des pouvoirs publics : je n'en reois pas et je n'en dŽsire pas.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

 

Le document 1008 dŽcrit brivement mes travaux achevŽs dans ces deux annŽes (lesquels forment un plan de travail pour 2010 comme suit. Les Nos du code ci-dessus viennent de T4088.

 

¥ * 1.01.01 GŽomŽtrie pure. J'ai dŽcouvert, chemin faisant en 2006, une catŽgorie de solides nouvelle pour la science : les solides sans volume, qui ajoute aux solides de Platon, de KŽpler et de Poinsot. En 2007, j'ai ajoutŽ ˆ leur connaissance. ?

 

¥* 1.01.01  Platonicisme. Platonicisme signifie le recours ˆ la gŽomŽtrie comme moyen d'explication scientifique. Je montre que 4 solides sont importants pour expliquer la classification des ŽlŽments : trois de Platon soit tŽtradre, cube et octadre et un rŽgulier, le rhombododŽcadre, ayant respectivement 4, 6, 8 et 12 faces.

 

¥ Biologie, Žvolution : Richard Owen, contemporain de Darwin, a appelŽ platonicisme  le recours de la nature ˆ des formes gŽomŽtriques prŽdŽterminŽes plut™t que choisies au hasard, pour expliquer l'apparition des formes vivantes.

 

¥ 1.06.13 Biologie, palŽontologie. Je publie un Tableau elliptique des ŽlŽments appliquŽ ˆ la palŽontologie (datant de 2004).

 

¥1.06.13  Biologie, anatomie des vertŽbrŽs. J'ai montrŽ que le platonicisme s'applique Žgalement aux ŽlŽments chimiques et ˆ certains ŽlŽments du squelette des membres des vertŽbrŽs, en commenant par l'tre humain (application ˆ l'embryologie, pentadactylisme chez les primates).

 

¥  1.01.01 Le systme du quŽbŽcium annonce ainsi une sorte d'unification mathŽmatique de la thŽorie de l'inerte et de la thŽorie de la vie. Montrerait-il une Žtape vers la synthse de la vie?

 

¥ 1.03.01 Physique de la chimie. Je montre que les ŽlŽments chimiques irrŽguliers, lorsqu'ils sont organisŽs dans un tableau par tŽtrades, rŽpondent ˆ une distribution rŽgulire. Une tŽtrade rŽunit les 4 ŽlŽments d'une strate ayant les mmes nombres quantiques l et m. Il existe 30 tŽtrades.

 

¥ xxx  Remerciements. Je remercie plusieurs personnes qui m'ont aidŽ de diverses faons dans mes travaux : Patrick Callet, Francis Collot, Pierre CŸer, Aubert Daigneault, Maurice Day, Louis de Kinder, Paul DePovere, Simon Gervais, HervŽ Gouessant, Colette Keller-Didier, Maurice Kibler, Chantal Montreuil, Paulette Tourangeau, Robert VallŽe.

 

¥ RŽf. 978bis ˆ 998, 1008 et 554) file://localhost/dans ...travaux au cours de l'annŽe 2008.

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quaterbis.htm

 

Annexe D. Section D - Renseignements supplŽmentaires.

 

253 ˆ 260, 267

EAPD n'a aucun employŽ.

Au lieu de 260  ... ayant participŽ directement au projet :

Pierre Demers. Je suis physicien et mon dernier dipl™me est D. Sc. physiques, Paris 1951

Mon curriculum : http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/PierreDemersBibl.html

Ma carte de visite. Carte de visite EAPD

Inscrivez-vous ˆ lՃcole du QuŽbŽcium

 

Fig. 5. Carte de visite EAPD

 

281, 282. ...preuves. Autres

Photos. Modles. RŽf. 1023 ˆ 999 publications  dans http://www.lisulf.quebec/quebecium.html

 

Annexe E. Section E. Cožt du projet.

 

289 Frais gŽnŽraux

 

 

18391,71 $  en 2008

 

Annexe Ebis La recherche pure par un particulier. IntŽrt public. Ciblage de la publicitŽ. Absence d'une information adŽquate. Absence de la juridiction scientifique du QuŽbec.

 

La recherche pure par un particulier. Le lŽgislateur qui a crŽŽ la loi rŽgissant la RS&DE n'Žtait pas sans savoir que la recherche pure, par exemple en mathŽmatiques pures 1.01.01 par un particulier, n'a gure de chances d'avoir des retombŽes Žconomiques sauf indirectes et ˆ trs long terme. Il a nŽanmoins inscrit la recherche pure par un particulier en bonne place parmi les activitŽs qu'il a voulu que le Canada et le QuŽbec encouragent par l'aide fiscale.

Mes travaux tombent principalement dans cette catŽgorie. Promouvoir mes intŽrts est Žgalement promouvoir l'intŽrt public. Et rŽciproquement.

 

Ciblage de la publicitŽ. Je dŽplore le ciblage de la publicitŽ associŽ ˆ cette lŽgislation depuis des dŽcennies. Bien que je figure dans les rŽpertoires des scientifiques depuis mon 1er dipl™me scientifique en 1935, cette publicitŽ ne m'a absolument pas touchŽ avant 2004. Et alors, je n'ai connu cette lŽgislation que par mon initiative gr‰ce ˆ la toile informatique, en 2004, alors que les grandes sociŽtŽs en avaient dŽjˆ tirŽ des centaines de millions de dollars au seul  QuŽbec. Il est assez Žvident que ces grandes sociŽtŽs ont bŽnŽficiŽ d'une information privilŽgiŽe que les publicitŽs d'ƒtat n'ont pas corrigŽe.

 

Il est permis de croire que les lŽgislations correspondantes dŽcoulent dÕinterventions de grandes sociŽtŽs auprs des gouvernements. RŽfŽrence : le dŽmarchage, les Ç dŽmarcheurs autorisŽs È.  

 

Les dŽpenses liŽes ˆ la R-D.

Encore de nos jours, les publicitŽs qui me parviennent occultent la recherche pure par un particulier. Je demande en vain depuis plusieurs annŽes une documentation sur la recherche pure par un particulier, directives et rŽsultats, aux deux gouvernements. Je reois frŽquemment une documentation sÕadressant invariablement aux entreprises autres que celles faisant de la recherche pure par un particulier.

Je vois lˆ une forme d'arnaque apparentŽe au dŽlit d'initiŽ, qui m'a dŽfavorisŽ. Le VŽrificateur gŽnŽral du Canada a Žcrit en 2001 que les grandes sociŽtŽs entretiennent "une armŽe de comptables et d'avocats", pour tenir tte aux demandes du fisc. Certains dÕentre eux sont sans doute des dŽmarcheurs.. En 2008 et en 2009, l'ŽquitŽ fiscale en R&D est-elle mieux servie qu'en 2001?

 

Le VŽrificateur gŽnŽral du Canada en 2001.

 "Maintenir l'ŽquitŽ du systme de perception fiscale. Venant du secteur privŽ, j'avais pu me rendre comte que d'importantes firmes et de riches individus disposaient des ressources nŽcessaires et d'une armŽe de comptables et d'avocats trs brillants pour dŽfende leur point de vue afin  d'obtenir un traitement fiscal favorable. J'Žtais d'avis que Revenu Canada serait bient™t dŽpassŽ." (Et Revenu QuŽbec aussi?) Le VŽrificateur gŽnŽral du Canada.  AvocatsVŽrific2001.gif, http://www.oag-bvg.gc.ca/internet/index.htm,  www.oag-bvg.gc.ca/internet/Francais/parl_otp_200102_f_11649.html

 

Absence d'une information adŽquate. Je dŽplore l'absence d'une information adŽquate sur la gestion et les rŽsultats de cette aide fiscale, sous le prŽtexte de la confidentialitŽ de l'imp™t appliquŽe intempestivement. De la sorte sont inaccessibles au public ses rŽsultats scientifiques autant que l'identitŽ de ses bŽnŽficiaires. Les statistiques sont introuvables sur la recherche pure par un particulier.*

 

Absence de la juridiction scientifique du QuŽbec. Je dŽplore enfin la politique dite administrative de Revenu QuŽbec, dŽcrite dans les extraits ci-dessous, qui se rŽsume apparemment ˆ une entente Žtablie en 1994. Par cette politique surprenante, le QuŽbec s'est dŽpouillŽ de tout contr™le scientifique sur les demandes d'aide fiscale ˆ la RS&DE, quoiqu'il ait la juridiction exclusive sur les Žtablissements d'Žducation, qui sont partie ˆ l'entente. Quelle est au juste cette entente? MalgrŽ mes demandes rŽpŽtŽes, je n'ai pas pu en obtenir copie. Est-elle rŽdigŽe en franais? Existe-t'elle mme sur papier? L'entente exige-t'elle l'usage du franais dans les travaux scientifiques et leur publication?

 

Selon mon expŽrience, Revenu QuŽbec refuse toute discussion sur le contenu scientifique de mes projets.

 

Le VŽrificateur gŽnŽral du Canada  en 1994.:

"Il faut des procŽdures Žtablies qui permettent de garantir que les demandes approuvŽes satisfont aux modalitŽs fixŽes pour les encouragements. Ces procŽdures doivent tre Žcrites."

Ce qui suggre que certaines procŽdures fiscales ne seraient pas Žcrites. Lesquelles?

994 — Rapport du vŽrificateur gŽnŽral du Canada. Rapport de 1994 — Chapitre 32. Pice 32.5 — Critres de vŽrification

 

======

Voilˆ des extraits de documents distribuŽs par Revenu QuŽbec

 ==

De IN-109(2008-3)

Examen scientifique des projets de R-D

Une entente conclue entre Revenu QuŽbec et lÕAgence du revenu du Canada (ARC), en 1994, stipule que lÕexamen scientifique des projets est effectuŽ par cette dernire

==

De IN-110(2006-3)

La R-D au QuŽbec et les mesures dÕaide fiscale.

Les diffŽrentes formes dÕaide fiscale.

Les crŽdits dÕimp™t remboursables.

Les dŽpenses liŽes ˆ la R-D.

Comment bŽnŽficier de l'aide fiscale en R-D?

Votre demande doit dÕabord tre analysŽe. CÕest lÕAgence du revenu du Canada (ARC) qui Žvalue si votre projet rŽpond aux critres dÕadmissibilitŽ scientifique.

==

De Qcin-109(2006-01)

Aspect administratif

Examen scientifique

Une entente conclue entre Revenu QuŽbec et l'Agence du revenu du Canada (ARC), en 1994, stipule que l'examen scientifique des projets est effectuŽ par cette dernire.

==

De IN-109(2002-10)

Examen scientifique des projets de R-D

En 1994, une entente a ŽtŽ conclue entre le ministre du Revenu et lÕAgence des douanes et du revenu du Canada (ADRC) afin que lÕexamen scientifique des projets soit effectuŽ par cette dernire.

=====================================

* CrŽdits d'imp™ts pour la RS&DE.

Au cours des 12 annŽes de 1998 ˆ 2009, le QuŽbec a accordŽ 5,483 Milliards $ $, moyenne 0,457 Milliard $ par annŽe en crŽdits d'imp™ts pour la RS&DE aux sociŽtŽs, en rŽduction de leurs imp™ts, selon les Comptes publics du QuŽbec. DonnnŽes sur les sociŽtŽs oui, rien au sujet des particuliers.

http://www.finances.gouv.qc.ca/fr/pub.asp?enter=ok - pub

RŽpartition en M  : 98, 134; 99, 143; 00, 169 (+179?); 01, 174; 02, 349; 03, 547; 04, 649; 05, 583; 06, 609; 07, 729; 08, 667 ; 09, 709.  Total 5 483 M ou 5,483 Milliards $ en 12 ans, moyenne 0,914 Milliard $ par annŽe.

J'imagine des chiffres comparables sinon supŽrieurs de la part de l'ARC pour les sociŽtŽs du QuŽbec (la documentation m'est restŽe introuvable). Le total pour ces sociŽtŽs en provenance des 2 Gouvernements serait d'au moins 10,966  milliards $ en 12 annŽes, moyenne 0,914 Milliard $ par annŽe

 

Quelles sont donc ces sociŽtŽs?

 

Sommaire des lignes prŽcŽdentes :

crŽdits d'imp™ts total estimŽ QuŽbec et Ottawa) pour la RS&DE aux sociŽtŽs au QuŽbec.

moyenne 0,914 Milliard $ par annŽe, de 1998 ˆ 2009

 

Pour comparaison, le budget annuel de l'UniversitŽ de MontrŽal au 1er mai 2009 est voisin de 1 Milliard $, un peu plus, un peu moins selon quÕon inclut ou non Polytechnique et HEC MontrŽal.

UniversitŽ de MontrŽal. Extrait du Rapport annuel 2009.

http://www.umontreal.ca/udem-aujourdhui/fr/publications-officielles/index.html

 

 

Autres avantages fiscaux pour la RS&DE.

Mais il existe des avantages fiscaux autres que ceux appelŽs Ç CrŽdits dÕimp™ts È. Tel quÕil appara”t dans les extraits citŽs plus haut, il y a la dŽduction des dŽpenses, rŽdiuisant les montants des revenus sujets ˆ lÕimp™t. Cela revient ˆ un manque ˆ gagner pour les gouvernements :ÇLes dŽpenses liŽes ˆ la R-D È. Quel est ce manque ˆ gagner ? Introuvable en juin 2010, pour les sociŽtŽs comme pour les particuliers. Je risque une valeur estimŽe pour les sociŽtŽs : il serait Žgal au crŽdit dÕimp™t. De la sorte, le sommaire prŽcŽdent devrait tre doublŽ pout donner le sommaire des avantages pour la RS&DE des sociŽtŽs au QuŽbec.

 

Sommaire :

avantages fiscaux total estimŽ QuŽbec et Ottawa) pour la RS&DE des sociŽtŽs au QuŽbec.

Moyenne de 1998 ˆ 2009, 1,828 Milliard $ par annŽe,

 

NB. Avantages fiscaux pour la RS&DE des particuliers, en recherche pure

ƒtant incapable de trouver les montants et leur distribution des avantages fiscaux aux particuliers et en recherche pure, jՎcris ce qui suit.

 

Sommaire :

avantages fiscaux total estimŽ QuŽbec et Ottawa pour la RS&DE des particuliers au QuŽbec.

Mmoyenne  par annŽe, de 1998 ˆ 2009 : inconnu

 

avantages fiscaux total estimŽ QuŽbec et Ottawa pour la RS&DE en recherche pure au QuŽbec.

Total estimŽ moyenne  par annŽe, de 1998 ˆ 2009 : inconnu

 

Suivent : liens aux formulaires remplis T661 F (08),  pp.1 ˆ 7 et T2038(IND) F (08)

Chercher dans Spotlight leurs copies gif :

Pour 2008

ProjetQb08T6611.gif

ProjetQb08T6612.gif

ProjetQb08T6613.gif

ProjetQb08T6614.gif

ProjetQb08T6615.gif

ProjetQb08T6616.gif

ProjetQb08T6617.gif

ProjetQb08T20381.gif

ProjetQb08T20382.gif

ProjetQb08T20383.gif

ProjetQb08T20384.gif

ProjetQb08T20385.gif

Pour 2009

ProjetQb09T6611.gif

ProjetQb09T6612.gif

ProjetQb09T6613.gif

ProjetQb09T6614.gif

ProjetQb09T6615.gif

ProjetQb09T6616.gif

ProjetQb09T6617.gif

ProjetQb09T20381.gif

ProjetQb09T20382.gif

ProjetQb09T20383.gif

ProjetQb09T20384.gif

ProjetQb09T20385.gif

Mis ˆ jour pour 2008 et 2009.

- 30 -