Somm20084quaterbis.htm(T32).html http://www.lisulf.quebec/quebecium.html

Pierre Demers.

QuŽbŽcium International. Entreprise autonome Pierre Demers.

Systme du QuŽbŽcium. Sommaires.

Mise ˆ jour 31XII2009

CatŽgories de mes travaux et dŽcouvertes

CODE 2009 ........................................................................................Code 2008 et avant

    *CODE 1.01.01 - MathŽmatiques pures..........................................¥ GS. GŽomŽtrie (solides, cristaux) ¥ GT. GŽomŽtrie (symŽtries et tableaux)

    *CODE 1.03.01 - Physique atomique, molŽculaire et chimique...¥ PS. Physique (spin et moment cinŽtique) ¥ SC. (semi-conducteurs) ¥ CI. Chimie (ŽlŽments irrŽguliers) ¥ CT. Chimie (tableaux des ŽlŽments).

    *CODE 1.06.13 - Biologie de l'Žvolution..........................................¥ BM. Biologie (anatomie des membres) ¥ BG. Biologie (code gŽnŽtique, Žvolution) ¥ BP. Biologie (platonicisme)

    *CODE 2.01.01 - Autres.....................................................................¥ V. Varia

==========================================================

Sommaires rŽdigŽs en 2008 et en 2009 de documents reliŽs au systme du quŽbŽcium, contributions originales de Pierre Demers, et quelques autres : celles d'un auteur diffŽrent sont marquŽes d'un fermez la parenthse 552), datant en principe de l'annŽe mentionnŽe selon l'enregistrement de la  dernire modification indiquŽe dans l'index:

http://www.lisulf.quebec/?M=A; voir cependant 994 et 975 et avant 2003. Si vous avez de la difficultŽ ˆ ouvrir un document, pour cause de diacritique ou autre, procŽdez dans l'index, selon la date. Traduction interdite. Financement par Entreprise autonome Pierre Demers.

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2010+

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

Voyez Somm2010+.htm

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2009.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

*CODE 2.01.01 - 1023 Pierre Demers 2009 collaboration Gilbert Lannoy Systme du QuŽbŽcium. Pour les aveugles. PossibilitŽs des modles en gŽomŽtrie 3D dans un enseignement par voie tactile de la science atomique. 23XII2009 http://www.lisulf.quebec/QbGeo3Dtactileaveuglesbis.htm

** RŽsumŽ. Ayant commencŽ dÕexplorer le projet en titre, je suis persuadŽ que ceux qui enseignent ˆ des aveugles, avec lesquels la communication est restreinte aux sens autres que la vision, ont essayŽ dÕenseigner dÕune part 1 les principes de la science atomique, chimie et physique, et dÕautre part 2 ceux de la gŽomŽtrie. Ces derniers se prtent particulirement ˆ la communication tactile exercŽe sur des objets 2D et 3D. Or le dŽveloppement du systme du quŽbŽcium a conduit ˆ des modles 2D et 3D reprŽsentant la classification des ŽlŽments chimiques. On pourrait donc rŽaliser un enseignement combinant 1 et 2. Les modles seraient munis dÕinscriptions en caractres Braille. Gilbert Lannoy a jouŽ un r™le historique ˆ lÕorigine de la crŽation par Pierre Demers du systme du quŽbŽcium. Il peut apporter au projet son expŽrience des communications avec les aveugles, puisquÕil est lecteur bŽnŽvole ˆ leur service, en plus de sa longue expŽrience comme enseignant de sciences. http://typhlophile.com/braille

 

*CODE 1.03.01 1022 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Nouveaux tableaux tridimensionnels de la classification des ŽlŽments chimiques 30XI2009 http://www.lisulf.quebec/Ntabl3DQbquater.htm

** RŽsumŽ.Appliquant une mŽthodologie de recherche de symŽtrie dans le cadre du systme du quŽbŽcium, jÕai prŽsentŽ dŽjˆ plusieurs tableaux 3D, montrant que la classification des atomes a des fondements ˆ la fois quantiques et gŽomŽtriques. Un de ces tableaux est pyramidal de base carrŽe, comprenant 120 cubes reprŽsentant autant dՎlŽments, rŽpartis en 4 Žtages appelŽs strates, ayant 64, 36, 16 et 4 cubes; chaque strate comprend 2 pŽriodes. Je prŽsente ici 2 tableaux nouveaux. 1 TABLEAU EN 30 TŽTRAéDRES rŽguliers creux et tronquŽs. Un tel tŽtradre reprŽsente une tŽtrade dՎlŽments. Il possde 4 faces hexagones portant chacune le nom dÕun ŽlŽment. L'assemblage est compact et pavant ˆ sa manire, dessinant un grand tŽtradre. 2 TABLEAU PSEUDO-PLAN AVEC DŽPLOIEMENT et clŽ de lecture. On part du tableau 2D quart-d'ellipse qui possde 30 cases dÕune tŽtrade chacune. LՎcriture des noms est artificialisŽe. On superpose 4 exemplaires de ce tableau puis on procde ˆ un dŽploiement en 2 Žtapes. La clŽ consiste ˆ lire alors les seuls caractres paraissant dÕaplomb. - Un intŽrt des tableaux nouveaux est de montrer que la classification des atomes est reliŽe aux symŽtries dÕordre 4.

 

*CODE 1.06.13 1021 R Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium. Le 30-ossŽisme dans les membres des Primates. 30XI2009 http://www.lisulf.quebec/QbGoPan5X9quater.htm

** RŽsumŽ. La suite du QuŽbŽcium, que jÕai dŽfinie rŽcemment ˆ partir de la classification symŽtrique des ŽlŽments chimiques (1, 4, 9, 16)*4 est rŽalisŽe exactement dans le nombre des os constants des membres humains. Ces os sont au nmbre de 120, soit 30 dans chaque membre. CÕest ce que jÕappelle le 30-ossŽisme des membres du genre Homo. Dans quelle mesure est-il rŽalisŽ chez les autres genres de Primates? Par une analyse de la documentation disponible, jÕessaie de rŽpondre ˆ cette question, entre autres touchant les genres Gorilla, Pongo et Pan. Les dŽcomptes nŽcessaires sont troublŽs par la prŽsence dÕos non constants (scapho•des) dans le carpe et le tarse. - ThŽorie de lՎvolution. Mes rŽsultats confirment la thŽorie dÕOwen et de Denton des MODélLES PRŽEXISTANTS et lÕisolement du genre Homo ˆ cause de sa bipŽdie dans la cha”ne Žvolutive.- Ma mŽthodologie : une recherche de symŽtrie rŽunissant les structures de lÕatome et celles de la vie.

 

*CODE 1.06.13 1020 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite et rapports de Fibonacci dans les os des mains et des pieds des Primates. 21VII2009 http://www.lisulf.quebec/FiboGoHo1879quater.htm

** RŽsumŽ. Continuant un travail rŽcent sur la biomŽtrie osseuse de la main et du pied des Primates RŽf. 1, je rassemble certains rŽsultats de Deloison et jÕajoute des mensurations originales sur le Genre Gorilla et le Genre Homo. Je les analyse en termes de rapports de Fibonacci. Cette analyse para”t dŽmontrer une fois de plus que la bipŽdie appartient en exclusivitŽ au Genre Homo, cette bipŽdie Žtant accompagnŽe de la bimanie. La mŽthodologie en est une de mensurations sur des images des os des mains et des pieds de Gorilla Gorilla et de Homo. Un Appendice Žclaire un peu la nomenclature.

*CODE 1.01.01 1019 Pierre Demers 2009 Systme du QuŽbŽcium. Suite mathŽmatique du QuŽbŽcium. 2VII2009.

 

** RŽsumŽ JÕai fait Žtat rŽcemment dÕune entitŽ mathŽmatique jouant,  dans la comprŽhension de lÕanatomie osseuse des vertŽbrŽs, un r™le parallle ˆ celui de la suite de Fibonacci. Cette entitŽ concerne le nombre et la rŽpartition des os dans les membres. Je lÕai appelŽe jusquÕici modle du quŽbŽcium. Vu les habitudes conceptuelles associŽes ˆ la suite de Fibonacci, je crois avantageux de lÕappeler dŽsormais Òsuite mathŽmatique du quŽbŽciumÓ ou en abrŽgŽ Òsuite du quŽbŽciumÓ, ce qui dŽcrit plus prŽcisŽment son contenu. CÕest ce que je propose ici. Je rappelle en quoi elle consiste : elle part des nombres 1, 2, 3, 4 ŽlevŽs au carrŽ; et ˆ quoi elle a trouvŽ application : thŽorie quantique de lÕatome et modŽlisation numŽrique des os des membres des vertŽbrŽs y compris le pentadactylisme. Elle est finie, alors que la suite de Fibonacci sՎtend en principe sans limite.

Suite du quŽbŽcium.

Suite mathŽmatique, qui consiste dans la suite des nombres 1, 2, 3, 4 ŽlevŽs ˆ la puissance 2 et multipliŽs par 4. S'applique avec exactitude ˆ deux domaines dŽnombrables fondamentaux de l'univers, l'un du monde biologique et l'autre du monde des inertes : le squelette des membres humains et la classification des ŽlŽments. Une application de cette suite est le pentadactylisme qui est commun aux humains et aux autres primates. - PrŽcŽdemment appelŽe Modle quŽbŽcium.

 

 

¥¥¥

1020 Systme du QuŽbŽcium 2009.

*CODE 1.06.13. Modle du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite et rapports de Fibonacci dans les os des mains et des pieds des Primates.

FiboGoHo1879quater.htm

Termes de rŽfŽrence : Squelette. Main. Pied. ƒvolution. Lois de la nature. BipŽdie. Richard Owen. Modle du QuŽbŽcium. Suite du QuŽbŽcium. Sommaire. Continuant un travail rŽcent sur la biomŽtrie osseuse de la main et du pied des Primates RŽf. 1017, je rassemble certains rŽsultats de Deloison et jÕajoute des mensurations originales sur le Genre Gorilla et le Genre Homo. Je les analyse en termes de rapports de Fibonacci. La suite mme de Fibonacci se trouve remarquablement rŽalisŽe dans tous les rayons des mains de Gorilla Gorilla. Sa rŽalisation est incomplte ailleurs. L'analyse para”t dŽmontrer une fois de plus que la bipŽdie appartient en exclusivitŽ au Genre Homo, cette bipŽdie Žtant accompagnŽe de la bimanie. La mŽthodologie en est une de mensurations sur des images des os des mains et des pieds de Gorilla Gorilla et de Homo. Un Appendice Žclaire un peu la nomenclature. - La figure ci-aprs montre l'ossature de la main de Gorilla Gorilla.

F23http://www.lisulf.quebec/MaGoril.jpg

¥¥¥

1017 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.06.13. Modle du QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. Suite de Fibonacci chez quelques vertŽbrŽs pentadactyles : Humain, Gorille, Orang-Outang, ChimpanzŽ, Bonobo, Loris grle. 24VI2009

00FiboPentaquinte%20.htm

Voyez la rŽŽcriture-mise au point 1020.

¥¥¥

1016 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 2.01.01. Projet QuŽbŽcium (2007) 27V2009

ProjetQb2007sexte.htm

Ceci continue Projet QuŽbŽcium (2006) Pierre Demers Entreprise autonome Pierre Demers Annexes au formulaire T661 F (08) pour 2007 27V2009

¥¥¥

1015 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.03.01. Confection du tableau des ŽlŽments par Žcriture des valeurs de n. 4IV2009

Cconfectab.htm

Continuation de 1014. La mŽthodologie en est une recherche de symŽtrie. n est le quantum principal des ŽlŽments. - La figure ci-aprs reprŽsente les spins et les impairs dans la grille donnŽe.

F22http://www.lisulf.quebec/Dese5Fig1.gif

¥¥¥

1014 Systme du QuŽbŽcium 2009

*CODE 1.03.01. Des Žtats de l'hydrogne aux ŽlŽments du tableau. 4IV2009

DesEtats5bis.htm

Je me donne une grille vide et un tableau des Žtats de l'atome d'hydrogne avec les blocs d'ŽlŽments correspondants, en application des principes de Pauli et de Zeeman. Je montre que le peuplement de strates 1, 2, 3, 4 dŽcoule naturellement de ces 2 donnŽes par l'application de rgles de symŽtrie simples. Le rŽsultat est 4 strates qui, accolŽes donnent le tableau en demi-ellipse des ŽlŽments. DivisŽ selon les spins, ce tableau donne le tableau elliptique des ŽlŽments. Chaque strate et le tableau final dŽmontrent une symŽtrie 4 Žquivalente ˆ 2 symŽtries miroirs croisŽes. - Suite et fin dans 1015.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2008.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

1012, 1013R Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Nouveaux tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. RŽsumŽ soumis ACFAS 2009.

NTabl3Dbis.htm, NTabl3DbisR.htm

F21http://www.lisulf.quebec/Day1.gif

Tableau 3D//06. Avec dŽploiement et clŽ de lecture. Z = 1 ˆ 20. Aprs  dŽploiement, 20 cases rŽpondent ˆ la clŽ, cˆd se prŽsenter d'aplomb ˆ la lecture.

 

Le tableau cŽlbre 2D de Mendeleev n'aurait probablement pas remportŽ le succs qu'on lui conna”t eut-il ŽtŽ 3D comme celui de son trs temporaire rival et anticipateur Chancourtois, qui Žtait cylindrique. Il reste qu'une 3e dimension offre des possibilitŽs peu explorŽes avant l'Arbre des ŽlŽments de Fernando Dufour. Appliquant une mŽthodologie de recherche de symŽtrie dans le cadre du systme du quŽbŽcium, je prŽsente plusieurs tableaux 3D  nouveaux, qui mettent  en Žvidence que la classification des atomes a des fondements ˆ la fois quantiques et gŽomŽtriques. La gŽomŽtrie qui intervient Žtant celle de solides rŽguliers dont 3 de Platon. Reprenant une expression du platonicien Owen en 1849, thŽoricien des formes biologiques, ils expriment une loi de la nature et je les appelle "platoniciens". - L'un d'eux est basŽ sur l'emploi de 4 solides. Un autre encore est fondŽ sur le dŽploiement 3D du tableau plan quart d'ellipse avec clŽ de lecture. Tous manifestent une symŽtrie 4, comme les tŽtrapodes du rgne animal

¥¥¥

1010, 1011R Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 3. Le dŽploiement, source des symŽtries 4 de l'embryon.

Deploiesym5ter.htm, DeploieSym4R.htm

http://www.lisulf.quebec/DeploieFig1.gif

F20 Aperu d'un dŽploiement dŽterminant la symŽtrie 4 des membres de l'embryon. Le membre type bras gauche est vu de face dans 1. Une symŽtrie miroir par rapport ˆ l'axe vertical haut-bas de l'embryon fait appara”tre le bras droit, vu de face dans 2. Une symŽtrie miroir par rapport ˆ l'axe horizontal fait appara”tre les deux jambes, vues du dessus dans 3.

 

(Soumis ˆ l'ACFAS, congrs de 2009). Le reploiement procurant aux molŽcules un minimum d'Žnergie potentielle, attire l'attention en thŽorie des protŽines. Je propose que son opposŽ, le dŽploiement, s'appliquerait en embryogŽnse, procurant une sorte de maximisation de l'Žnergie potentielle propre ˆ l'apparition d'un nouvel tre vivant. L'apparition symŽtrique des membres peut se dŽcrire et s'expliquer par un dŽploiement en 2 Žtapes croisŽes droite-gauche et haut-bas DG et HB, faisant appara”tre 4  bourgeons ˆ partir d'un seul, disons celui du bras gauche pris comme membre type, contenant l'information qui coordonne, par l'action des gnes, des enzymes etc, l'apparition organisŽe des 30 os de chaque membre. Cette mŽthodologie de symŽtrie dŽcoule du modle quŽbŽcium, qui est une organisation numŽrique, avec ses nombres magiques 4, 20, 56 et 120, communs aux ŽlŽments chimiques et ˆ l'ossature des membres http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato2bis.htm Pour les ŽlŽments chimiques, une suite type comparable aux 30 os du bras gauche serait celle de 30 ŽlŽments commenant par z = 1. Les symŽtries DG et HB sont remplacŽes par celles du spin -+ et du rang de la pŽriode 1 ou 2 ˆ l'intŽrieur d'une strate.

¥¥¥

1009 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS, SC. Systme du QuŽbŽcium. SymŽtries dans les cristaux de Wigner et dans le tableau platonicien des ŽlŽments, un parallle.

http://www.lisulf.quebec/WignerPlaton5XI2008bis.htm  (= millimicron).

 

Les cristaux de Wigner sont des systmes de plusieurs Žlectrons, retenus par plusieurs charges positives, par exemple dans les semi-conducteurs, au lieu d'une seule charge centrale dans les atomes. Une rŽfŽrence rŽcente ˆ Guillaume Gervais sur les Žtats 2D et quasi-3D des Žlectrons dans les cristaux de Wigner, attire l'attention sur ceux-ci. Il serait intŽressant de savoir s'il existe des symŽtries numŽriques communes ˆ ces cristaux et au tableau platonicien des atomes, dont les noms sont Žvocateurs de gŽomŽtrie l'un et l'autre. Dans un cas qui est analysŽ, une ressemblance appara”t effectivement entre les orbites d'un cristal de Wigner et les sous-couches atomiques p et f, les nombres magiques communs Žtant 6 et 12 respectivement. Il n'appara”t aucune ressemblance avec les sous-couches atomiques s et d.

¥¥¥

1007 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques.

F18http://www.lisulf.quebec/platon120.gif

La vision directe montre la moitiŽ du nombre des faces et des ŽlŽments : ce sont les ŽlŽments de spin -; les autres faces sont visibles dans un miroir, les ŽlŽments correspondants sont de spin +.

Dans le tableau platonicien, l'effet de la symŽtrie miroir donne 2 visions des faces d'un solide, en analogie avec l'effet du spin sur l'existence d'ŽlŽments chimiques. La symŽtrie miroir ajoute une dimension autrement cachŽe. Mise ˆ jour d'octobre 2008. - La mise ˆ jour se trouve dans la lŽgende; elle rŽsulte d'une analyse reliant vision et spin.

Le problme de la classification des ŽlŽments chimiques ne conna”t pas encore une solution rigoureuse et faisant l'unanimitŽ. Mendeleev en 1869 lui propsa une solution qui s'est beaucoup rŽpandue, le tableau pŽriodique. Le systme du quŽbŽcium lui apporte non pas une mais plusiers solutions : tableau elliptique, quart-d'ellipse etc, qui mettent en Žvidence une symŽtrie de base 4. La prŽsente solution fait intervenir les solides de Platon et met en Žvidence la vision limitŽe que nous avons de ceux-ci, un fait apparaissant comme reliŽ au spin - ou + des Žlectrons de valence. Voyez 1006. - La figuration reprŽsente en 2D sur Žcran ou sur papier les 19 solides requis. Une Žtape ˆ venir serait leur figuration en ronde bosse 3D avec un miroir permettant au lecteur-spectateur la vision des faces arrire, avec en plus le nom de l'ŽlŽment portŽ par chaque face.

¥¥¥

1006 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. Spin, vision et principe de Pauli.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Svisionbis.htm

F17http://www.lisulf.quebec/svfig4.gif

Le cube du tableau platonicien des ŽlŽments reoit les 6 ŽlŽments p d'une pŽriode : 3 de spin - se logent sur les faces avant, 3 de spin +, sur les faces arrire.

 

Le tableau platonicien des ŽlŽments chimiques reprŽsente les strates compltes par des solides rŽguliers tels le tŽtradre rŽgulier et le cube, chaque face de l'un de ces solides correspondant ˆ un ŽlŽment. Or la reprŽsentation plane de ces solides ne peut pas montrer la totalitŽ de leurs faces ni, par suite, des ŽlŽments qu'ils sont censŽs figurer. A. Cette limitation suggre d'examiner la vision projective de ces solides et la perspective gŽomŽtrique. J'appelle vision d'un solide le nombre de faces que ce solide montre d'un coup d'oeil ˆ un observateur. La vision du cube est de 3 faces sur 6. La vision des 3 autres faces requiert une symŽtrie miroir. Quant au tŽtradre rŽgulier figurant les ŽlŽments s ayant l = 0 : on peut le placer de manire que sa vision directe soit de 2 faces et sa vision miroir, des 2 autres faces. B.Vision directe et vision miroir correspondent ˆ spin - et spin + d'exclusion de Pauli ajoutant au modle atomique de Bohr. Le principe d'exclusion se trouve ds lors concrŽtisŽ: il revient ˆ la nŽcessitŽ, pour loger les ŽlŽments de spin + une fois logŽs les ŽlŽments de spin -, d'opŽrer une symŽtrie miroir. Qui donc a mis en scne la symŽtrie des miroirs faisant passer d'un monde ˆ un autre? Sinon Jean Cocteau. "Je vous livre le secret des secrets. Les miroirs sont les portes par lesquelles la Mort va et vient. Ne le dites ˆ personne". C. La symŽtrie miroir inverse la vision d'un solide, aussi bien que la flche du spin des ŽlŽments chimiques.

¥¥¥

1005 Systme du QuŽbŽcium 2008

CT, GS, GT, PS. Systme du QuŽbŽcium. ArticleDemers20IX2008, 23-Sep-2008 23:55 3.8M

1005 ArticleDemers20IX2008 1.doc

C'est la version de 999, prŽparŽe pour la publication par le CTHS.

¥¥¥

F16http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Tesstra1234.gif

Les 4 strates formŽes de 30 tŽtrac™nes. Des surfaces de plexi ont ŽtŽ intercalŽes pour assurer la stabilitŽ.

1004 Systme du QuŽbŽcium 2008.

CT. GT. Un tŽtrac™ne dallant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques..

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Tetraconeter.htm

V. CT, GT. Sommaire 1004.

Quatre c™nes ayant mme ouverture et mme sommet saturent exactement l'espace des angles solides si leur ouverture vaut 109,471o. Si de plus ils ont tous mme gŽnŽratrice, ayant tous une base circulaire semblable, ils forment une figure composŽe de surfaces c™niques et de portions de plans. Je l'appelle tŽtrac™ne, elle est composŽe de 4 volumes c™niques. Le tŽtrac™ne s'inscrit dans un tŽtradre rŽgulier et aussi dans un octadre que j'ai ŽtudiŽ prŽcŽdemment, identique au tŽtradre tronquŽ d'Archimde. Le tŽtrac™ne participe aux propriŽtŽs de dallage que j'ai dŽcrites pour cet octadre, permettant entre autres de rŽaliser un tableau 3D des ŽlŽments chimiques, un ŽlŽment Žtant figurŽ par un cercle et un volume conique, chaque tŽtrac™ne figurant une tŽtrade d'ŽlŽments. Je propose "dallage" faute d'un meilleur terme, puisque l'occupation de l'espace est incomplte. La prŽsente sorte de dallage laisse inoccupŽs des espaces ˆ l'intŽrieur et ˆ l'extŽrieur des tŽtrac™nes. Quatre est un nombre privilŽgiŽ dans ce qui prŽcde puisqu'il est associŽ aux tŽtrades d'ŽlŽments, chaque ŽlŽment chimique appartenant ˆ une tŽtrade. - Le tŽtrac™ne peut tre reprŽsentŽ soit par les seules 4 surfaces gauches, soit par les seules 4 surfaces planes. Il s'en suit 2 types, A et B, de tableaux 3D des ŽlŽments chimiques. - J'examine la possibilitŽ qu'il existe des figures comparables au tŽtrac™ne mais formŽes de n c™nes avec n diffŽrent de 4. Je montre que cette possibilitŽ existe pour n = 6  ou 12, il existe l'hexac™ne et le dodŽcac™ne, pourvus eux aussi de la propriŽtŽ de dallage indŽfini. On ne peut pas dire que chaque ŽlŽment chimique appartient ˆ une hexade ou ˆ une dodŽcade.

¥¥¥

 

F15    

L'Žcureuil gris notre familier. Merci Phil Myers et Gouv. Qc.

http://www.fapaq.gouv.qc.ca/fr/EDUC/pleins_feux/novembre-2006.htm

- Le raton laveur ou chat sauvage, objet constant de la traite des pelleteries depuis des sicles. - La mouffette.

Avis aux lecteurs. Je cherche tous renseignements sur deux questions concernant les espces de vertŽbrŽs : 1. leur pouce (main ou pied) est-il opposable aux autres doigts? 2. Quel est le dŽnombrement des os de leurs membres? Merci ˆ qui voudrait me renseigner.

==

1003 R Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 2. Les membres des rongeurs.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato2bis.htm

BM, BP. Sommaire 1003.

Suivi de 2007. Aprs les primates ordre Primates, les rongeurs ordre Rodentia dont l'Žcureuil et le mulot, me paraissent tre les vertŽbrŽs les plus proches de l'homme et les plus intŽressants ˆ Žtudier en relation avec le modle quŽbŽcium. Ensuite viendraient les Carnivores ordre Carnivora dont le chat domestique, le raton laveur et la mouffette.

¥¥¥

F14http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image002.png

Gorille des Plaines. Le pentadactylisme est Žvident. Le dŽnombrement complet des os des membres n'est pas facile. http://www.rationalisme.org/french/sciences_primates.htm.Gorilla gorilla.

==

1002  Systme du QuŽbŽcium 2008

BM, BP. Modle QuŽbŽcium et anatomie comparŽe des vertŽbrŽs. 1. Pentadactylisme des primates

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/MqbAnato1bis.htm

BM, BP. Sommaire 1003, 1002.

Suivi de 2007. La documentation disponible sur les primates m'a permis de contr™ler qu'ils se conforment au moins partiellement au modle quŽbŽcium, en ceci qu'ils ont effectivement 5 doigts et 14 phalanges ˆ l'extrŽmitŽ de chaque membre. Quant aux autres caractres numŽriques de leurs membres, la documentation est de consultation laborieuse et je la continuerai plus tard. - Contr™le de la concordance entre une anatomie osseuse des membres et le modle quŽbŽcium : il y a 2 Žtapes. D'abord prŽsence de 5 doigts et de 14 phalanges ˆ l'extrŽmitŽ de chaque membre, ce qui se fait par l'observation immŽdiate; puis prŽsence des autres caractres numŽriques des os, ce qui requiert une observation plus attentive.

¥¥¥

F13http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image003.png

Tableau tŽtraŽdrique d'octadres des ŽlŽments.

==

1001 Systme du QuŽbŽcium 2008.

CT. GT. Un octadre pavant et son usage dans un tableau 3D des ŽlŽments chimiques..

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Unoctaedrebis.htm

TŽtradre tronquŽ. Nouveau tableau tŽtraŽdrique d'octadres.

L'octadre que j'Žtudie est le tŽtradre tronquŽ d'Archimde. Il possde 4 faces hexagones rŽguliers et 4 faces triangles Žquilatres. Il se prte ˆ daller l'espace 3D. On obtient aisŽment cet octadre creux par troncature du tŽtradre rŽgulier creux et alors il n'a que les 4 faces hexagones, les faces triangles Žtant des fentres. Il permet de figurer une tŽtrade d'ŽlŽments, un ŽlŽment pour chaque face hexagone. En associant 30 de ces octadres jointivement, je rŽalise un nouveau tableau tŽtraŽdrique d'octadres des ŽlŽments 3D des 120 ŽlŽments dessinant un tŽtradre rŽgulier, dans lequel il est possible en principe de lire de l'extŽrieur le nom de chaque ŽlŽment. Dans ce tableau 3D, on peut remplacer certains des octadres par des tŽtradres ou par des heptadres, des hexadres ou des pentadres obtenus eux aussi par des troncatures du tŽtradre.

¥¥¥

1000 R Systme du QuŽbŽcium 5III 2008

V. Sur la raretŽ des publications scientifiques en franais au Canada et au QuŽbec.

ACP ULaval, QuŽbec,8-11VI2008. Projet de communication invitŽe. A/s Jacques Lacoursire.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/RaretŽACPbis.htm

V. Sommaire 1000. R

Une place en franais?

Jacques Lacoursire (confŽrencier de l'ACP juin 2008 et depuis ce temps a reu le grade de Chevalier de l'Ordre national du mŽrite de France 17VII2008) n'a pas rŽpondu. - Mes travaux sur le systme du quŽbŽcium, qui sont en franais, combleraient-ils un peu une lacune? Gare aux prŽjugŽs, rŽf. LISULF et Y. Rabkin de l'UniversitŽ de MontrŽal : ÒIf he's any good, he'll say it in EnglishÒ.

¥¥¥

F12http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image004.png

Paul Brouzeng, qui me prŽcŽda ˆ cette tribune et parla lui aussi du laboratoire Joliot. Congrs CTHS 2008, H™tel Clarendon.

==

F11http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image005.png

Laboratoire de synthse atomique. En 1940, c'Žtait le 67 de la rue Franklin devenue rue Maurice Ginsbourg ˆ Ivry-sur-Seine. Photo merci Ginette Gablot.

==

999 Systme du QuŽbŽcium 2008

V. La naissance de l'Žnergie atomique. Notes d'un QuŽbŽcois collaborateur de Joliot-Curie en 1939-40.

Texte soumis pour le congrs du CTHS ComitŽ des travaux historiques et scientifiques ˆ QuŽbec du 2 au 6 juin  2008. http://www.cths.fr/top . AcceptŽe le 8 II 2008. Le 2 juin.http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/NaissanceEAtomiquebis.htm.

V. Sommaire 999.

Un sŽjour dŽterminant.

Ce sŽjour en 1939-40 au Collge de France et au Laboratoire de synthse atomique ˆ Ivry, a ŽtŽ dŽterminant pour orienter ma carrire vers la science subatomique et atomique, dont le prŽsent systme du quŽbŽcium. Elle m'a permis d'avoir mes actuels revenus d'entreprise EAPD, qui financent mes travaux. Subventions des pouvoirs publics : je n'en reois pas et je n'en dŽsire pas.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2007.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

992   Systme du QuŽbŽcium 2007.

V. MŽthodologie du systme du QuŽbŽcium.

http://www.lisulf.quebec/QbMethodoX2007bis.htm

V. Sommaire 992

MŽthodologie. SymŽtries.

MŽthodologie. Mes travaux suscitent la controverse. Souvent on les a refusŽs. Certains les acceptent et les encouragent, d'autres invoquent contre moi l'absence de mŽthodologie et de clartŽ, d'autres encore assimilent  mes travaux ˆ de la pseudo science; un petit nombre les apprŽcient. Voyez 554). Effet ou cause de cette controverse :  je note l'absence, en 2008 ,13 ans aprs mes premiers rŽsultats, d'un enseignement universitaire  sur le systme du quŽbŽcium. J'ai donnŽ quelques leons ˆ son sujet sans rŽtribution en 2001-2002. J'en offre maintenant qui soient rŽtribuŽes. Je note aussi le silence ˆ leur sujet dans les articles sur "la classification pŽriodique des ŽlŽments" tel que celui paru en juillet 2008 dans Pour la science 369. - Henri PoincarŽ obtint certains rŽsultats remarquables en relativitŽ restreinte, refusŽs par ses collgues physiciens, qui sont restŽs ignorŽs pendant presqu'un sicle. RŽf. http://www-cosmosaf.iap.fr/Poincare.htm http://www.annales.org/archives/x/poincare.html Marchal http://www.annales.org/archives/x/poincare2.html

SymŽtries. Oui par ci, non par lˆ. Depuis Louis Pasteur au XIXe, les chimistes cultivent pourtant les symŽtries exemple la stŽrŽochimie. Comment peuvent-ils, en 2008, accepter encore un systme qui en est dŽpourvu comme le tableau de Mendeleev, et dŽdaigner celui du quŽbŽcium qui en dŽborde?

¥¥¥

F10http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image006.png http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image007.png

Pierre Demers devant son affiche. ACP 9 juin 2008 UniversitŽ Laval, Pavillon Vachon. Photo merci aide ACP. En arrire-plan, une vitrine d'une cŽlbre collection d'oiseaux empaillŽs.

==

997 Systme du QuŽbŽcium 9XII2007

BM, BP. Le Platonicisme en biologie de l'Žvolution et en thŽorie de l'atome.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/ QbPlaEvoAtoXI2007bis.htm

=

996 R Systme du QuŽbŽcium 3XII2007

BM, BP. Pourquoi avons-nous 56 phalanges et 4 membres? Regard d'un physicien platonicien sur l'Žvolution biologique.

Projet de communication 2878 ACP 2008 QuŽbec UniversitŽ Laval 8 - 11 juin 2008. Aide de Maurice Day

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/ACP2008QbPlaEvobisXI2007.htm

=

995 R Systme du QuŽbŽcium. 2007 

BM, BP. Un parallle entre le vivant et l'inerte.

 RŽsumŽ soumis ACFAS 1020 76e congrs INRS QuŽbec 5-9 mai 2008. AcceptŽ le 5 II 2008. PrŽsentŽ le 7 mai avec l'aide de Maurice Day.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/ACFAS2008QbPlaEvoAtXI2007.htm

=

988 Systme du QuŽbŽcium. 2007 

BM, BP. TŽtrades d'os : pieds, mains, doigts et phalanges.

  http://www.lisulf.quebec/tetradesdossaBIS.html

=

BM, BP. Sommaire 997, 996, 995, 988..

TŽtramembrisme, pentadactylisme, pentadactylisme Žtendu. Loi de la nature. CrŽation artificielle de la vie.

Le pentadactylisme, le pentadactylisme Žtendu. Nous, tres humains, sommes douŽs de tŽtramembrisme et de pentadactylisme, selon l'observation commune. Puis un examen attentif de notre anatomie osseuse rŽvle que chaque membre contient 14 phalanges et 16 autres os, soit120 os au total. Pourquoi en est-il ainsi? Ë ce problme touchant la prŽsence des 120 os et leur organiisation, je donne, en attendant mieux, le nom de pentadactylisme Žtendu.

Je trouve une rŽponse dans un parallle avec le tableau du quŽbŽcium qui contient 120 ŽlŽments chimiques. Ce tableau est une grille de 120 cases organisŽes en 4 strates inŽgales. Il dŽfinit les nombres magiques 4, 20, 56, 64 et 120. Or le squelette des membres renferme : 4 membres, 20 doigts et orteils, 56 phalanges et 120 os au total. La co•ncidence serait-elle purement fortuite? Ou serait-elle la consŽquence d'une Loi de la nature que le systme du quŽbŽcium exprime et qui conditionne la rŽgulation par les gnes? Cette dernire hypothse viendrait ˆ l'appui de Owen 1849 et de son platonicisme, de Denton 2002 avec ses reploiements des protŽines, de Staune 2007 qui s'oppose au Darwinisme. - En d'autres termes, l'algorithme mathŽmatique principal du systme du quŽbŽcium unifie un aspect essentiel de la matire inerte et un aspect essentiel de la matire vivante au sommet de son perfectionnement. Pour comprendre qu'il convient ˆ la classification des atomes, on aperoit des raisons quantiques et gŽomŽtriques. Pourquoi convient-il au pentadactylisme Žtendu? La question est posŽe aux chercheurs en gŽnomique. RŽf. GŽnome QuŽbec. Autre question Žvidente ˆ examiner en anatomie comparŽe des vertŽbrŽs : dans quelle mesure le pentadactylisme Žtendu se rŽalise-t'il chez les tres vivants supŽrieurs? -  Mes premires tentatives dans cette voie : je trouve que le 6 septembre 2004, j'attirais l'attention sur le tŽtramembrisme.

http://www.lisulf.quebec/QbBiomath2004.1.html

CrŽation artificielle de la vie. Dans le prŽsent rapprochement entre l'inerte et le vivant, on peut apercevoir un renouveau d'espoir qu'un jour on saura faire appara”tre la vie ˆ partir de la matire inerte. RŽf. une conversation avec Aubert Daigneault. 15III2008. RŽf. Pour la science 369 juillet 2008  .

Errata 988.

Le pied comprend 26 os non 28

"Dans chaque pied, on trouve... 9 tarses..."On trouve 7 tarses.

¥¥¥

F09http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image008.png

 Distribution des ŽlŽments irrŽguliers entre les tŽtrades qui en contiennent. Elle est unimodale. L'aspect d'unimodalitŽ tient au rassemblement, dans chacune des 2 tŽtrades centrales, d'ŽlŽments apparaissant dispersŽs dans le tableau traditionnel. Ce rapprochement est spŽcifique de la prŽsentation en tŽtrades.

=

986 Systme du QuŽbŽcium 26II2007

CI, CT, GT. Un peu de lumire sur les ŽlŽments irrŽguliers du tableau des ŽlŽments.bis. Texte.

http://www.lisulf.quebec/ACPirreguliersII2007.bis.html

=

985R Systme du QuŽbŽcium 26II 2007

CI, CT, GT. Un peu de lumire sur les ŽlŽments irrŽguliers du tableau des ŽlŽments.bis.RŽsumŽ .

2842 soumis le 25 II 2007 au congrs ACP Saskatoon 17-20 juin 2007. RefusŽ. Voyez le texte 986. http://www.lisulf.quebec/ACPirreguliers.Resume.html

=

979 Systme de QuŽbŽcium  2007. 

CI, CT, GT. RŽgularitŽs d'ordre 4 chez les ŽlŽments irrŽguliers du tableau des ŽlŽments bis. Diacritique http://www.lisulf.quebec/IrrŽguliers22bis.html

=

978 R Systme de QuŽbŽcium 2007.

CI, CT, GT. RRŽgularitŽs d'ordre 4 chez les ŽlŽments irrŽguliers du tableau desŽlŽments.

RŽsumŽ 238 soumis au 75e congrs de l'ACFAS UQTR 7 au 11 mai 2007. Voyez le texte 979. RefusŽ le 9II2007

http://www.lisulf.quebec/Irreguliers22resume.html

=

CI, CT, GT.  Sommaire.

Les ŽlŽments  irrŽguliers. Les tŽtrades.

Les ŽlŽments  irrŽguliers. L'existence des 19 ŽlŽments irrŽguliers du tableau des ŽlŽments chimiques pose aux chimistes une Žnigme qui n'avait pas encore reu de solution d'ensemble. Le systme du quŽbŽcium, gr‰ce ˆ son tableau quart d'ellipse, permet d'Žclairer un peu cette Žnigme.

Les tŽtrades. Dans une classification en tŽtrades, ces ŽlŽments manifestent une distribution d'ensemble unimodale. Ce rŽsultat confirme que la symŽtrie d'ordre quatre, essentielle dans le systme du quŽbŽcium, est avantageuse pour comprendre les structures Žlectroniques des atomes. La rŽalitŽ de cette symŽtrie confirme en mme temps la thŽorie que je prŽsente pour l'expliquer, basŽe sur les c™nes de prŽcession du spin des Žlectrons.

Marie-Victorin.jpg

F08

Frre Marie-Victorin (Conrad Kirouac 1885-14VII1944) dans son bureau de l'UniversitŽ de MontrŽal au 1200, rue Saint-Denis en 1939, selon la couverture de Science et Francophonie 2, septembre 1983. Photo Marcel Cailloux. - Par ses travaux de science pure, il a fait que les "petites sciences" deviennent un atout important pour la rŽputation du QuŽbec, pour l'Žconomie et les affaires publiques de MontrŽal. Il reut l'aide d'au moins un politicien ŽclairŽ : Camilien Houde.

==

554) Systme de QuŽbŽcium 2007.

V. Lettres Prix Marie-Victorin du QuŽbec

favorisant la candidature de Pierre Demers.

Callet, Collot, CŸer, Daigneault, Day, DePovere, Gouessant, Keller-Didier, Kibler, LISULF, Tourangeau, VallŽe.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Lettres2007PMVDemers.html

=

990 Systme du QuŽbŽcium 2007.

V. Notice Pierre Demers

en relation ˆ sa candidature au Prix Marie-Victorin du Gouvernement du QuŽbec Avril 2007 (document de prŽsentation).

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/NoticePierreDemers2007.html

V.  Sommaire 554), 990.

Prix Marie-Victorin 2007

Je suis reconnaissant ˆ tous les collgues qui m'ont encouragŽ. On a acceptŽ que je sois candidat. Le prix fut attribuŽ ˆ un autre. - J'avais lˆ une chance d'tre rŽcompensŽ ˆ cause de mes travaux sur le quŽbŽcium, en physique atomique et subatomique et autres. Le Prix est de 30000 $ libre d'imp™ts. - J'ai reu  les Palmes acadŽmiques de France en 1994, le Prix LŽo Parizeau de l'ACFAS en 1962 et le "Prix David" scientifique du QuŽbec en 1946.

¥¥¥

F07http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image015.png

Tableau "du Virtuellium", dans la forme elliptique du systme du quŽbŽcium, des ŽlŽments ŽtudiŽs par Callet avec les couleurs calculŽes par celui-ci.

==

963 Systme du QuŽbŽcium II2007

CT. ƒlŽments de Callet. Tableau des ŽlŽments de Callet.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/CalletQb

CT. Sommaire 963.

ƒlŽments de Callet. Humanisation des ŽlŽments.

ƒlŽments de Callet. Patrick Callet s'est attachŽ ˆ calculer les propriŽtŽs optiques de 28 ŽlŽments dont les constantes diŽlectriques complexes sont disponibles aux diverses longueurs d'onde du visible. Il a montrŽ l'aspect colorŽ de ces mŽtaux organisŽs dans la classification de Mendeleev et il a exprimŽ le souhait qu'ils soient organisŽs dans la classification elliptique du systme du quŽbŽcium. Ce que voilˆ.

Humanisation des ŽlŽments. J'ai ici rŽalisŽ ce souhait dans un tableau original montrant les couleurs des ŽlŽments. Une conclusion appara”t sur l'humanisation des ŽlŽments. Les ŽlŽments d, qui apparaissent dans les cases vertes, tels que fer, cuivre, or, argent etc, sont plus humanisŽs que les autres.

¥¥¥

F06http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/Somm20084quater_fichiers/image016.png

Tableau platonicien des 120 ŽlŽments.

Chaque polydre figurŽ rŽsulte des moments cinŽtiques des Žlectrons atomiques, selon la thŽorie exposŽe.  On peut remplacer les cases d'une grille par les faces d'un solide de Platon ou rŽgulier. Les nombres de faces sont les nombres d'ŽlŽments.

Cette figure Žvoque les thmes suivants, qui seront dŽveloppŽs ailleurs. SymŽtries. DŽploiement des faces. La face cachŽe de la Lune. (Robert Lepage). D'une pyramide, on peut voir ˆ la fois toutes les faces sauf une, la base; on peut n'en voir qu'une, la base. C'est le cas du tŽtradre rŽgulier. Des autres  solides rŽguliers, on ne peut voir ˆ la fois au plus que la moitiŽ du nombre des faces. Sphre et planisphre. L'avers et le revers. Spin - et spin +. Retournement d'un objet. Transparences. Angles singuliers, interdictions.

¥¥¥

989 Systme du QuŽbŽcium. 2007

V.  Index en 2007. Le Systme du QuŽbŽcium appliquŽ aux ƒlŽments chimiques et aux BiomolŽcules. 2e Ždition internet; 20 chapitres, 413 figures, 2003 ˆ 2004. Avertissement. Notions mathŽmatiques. BiomolŽcules. ƒlŽments. Linguistique.

http://www.lisulf.quebec/QbSyst2eindex.0.html

¥¥¥

983 Systme du QuŽbŽcium. 26III2007

GT, PS.  AffinitŽs angulaires entre la mŽcanique quantique et la gŽomŽtrie de Platon. Texte.

http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/ACPaffinitŽster.html

=

982 R Systme du QuŽbŽcium.  2007

GT, PS.  AffinitŽs angulaires entre la mŽcanique quantique et la gŽomŽtrie de Platon.

ACP 2007 Saskatoon RŽsumŽ 2398 soumis le 5 fŽvrier 2007 ACP 2007. RefusŽ. Voyez le texte 983. http://www.lisulf.quebec/ACPaffinitŽster.doc.Sommaire.html http://www.lisulf.quebec/ACPaffinitester.doc.resume.html

=

981 Systme du QuŽbŽcium 13XI2007

GT, PS.  Vers une gŽomŽtrie quantique bis.

http://www.lisulf.quebec/VersgŽomŽtriequantiquebishttp://www.lisulf.quebec/Versgeometriequantiquebis.html

GT, PS.  Sommaire 983.

Tableau platonicien des ŽlŽments. La RMN. Les ŽlŽments irrŽguliers.

Tableau platonicien des ŽlŽments. Dans ce travail, je rappelle les relations entre moments cinŽtiques des Žlectrons et gŽomŽtrie des solides rŽguliers, que j'ai obtenues graduellement. Pour schŽmatiser cette progression : une suggestion en 2004, le moment cinŽtique propre ou spin de l'Žlectron en 2005 et le moment cinŽtique orbital des Žlectrons en 2006.

La RMN. <J'ouvre une parenthse. Incidemment, il est bon de rappeler qu'un spin, celui du proton, a acquis une importance considŽrable dans ce qu'on appelle RMN, RŽsonance magnŽtique nuclŽaire, rŽpandue comme une technique d'analyse en chimie et de diagnostic en mŽdecine. L'Žpithte nuclŽaire est parfois omise - on abrge en RM, rŽsonance magnŽtique, de peur de susciter des craintes mal fondŽes, Žtant donnŽ la rŽputation ambigŸe du nuclŽaire (Žnergie). Cette technique met en oeuvre le moment cinŽtique ou spin du proton, lequel est le noyau de l'hydrogne. Les moments cinŽtiques que j'Žtudie sont ceux appartenant aux Žlectrons. Je ferme la parenthse.>

L'essentiel de ma prŽsente contribution, que le titre n'Žvoque que de loin, se  rapporte au nouveau tableau des ŽlŽments chimiques qui dŽcoule des relations existant entre moments cinŽtiques des Žlectrons et gŽomŽtrie des solides rŽguliers. Il est possible de prŽsenter les ŽlŽments s par groupes de 4, un ŽlŽment inscrit sur chaqueface d'un tŽtradre rŽgulier; les ŽlŽments p par groupes de 6, chacun Žtant inscrit sur une face d'un cube ou hexadre. Jusqu'ici la correspondance numŽrique est uni-univoque, un solide correspondant ˆ un type d'ŽlŽments. Ce tableau mŽrite d'tre appelŽ platonicien parce qu'il fait appel ˆ la gŽomŽtrie des solides de Platon.

 Les ŽlŽments irrŽguliers. Quant aux ŽlŽments des types d et f, la correspondance est uni-bivoque et cela, qu'on peut appeler une symŽtrie imparfaite, peut expliquer les irrŽgularitŽs des ŽlŽment irrŽguliers, qui sont tous des types d et f. La correspondance est ainsi : d avec l'octadre et le tŽtradre; f avec le rhombododŽcadre et le tŽtradre.

Il a donc fallu attendre plus de 2300 ans, pour que l'on comprenne, gr‰ce au systme du quŽbŽcium, que les symŽtries platoniciennes sont les mmes que celles des atomes de l'Univers. Le systme du quŽbŽcium aura dŽmontrŽ une fois de plus sa fŽconditŽ. Il a vu le jour en 1995, il a ŽtŽ baptisŽ (sous le nom de QuŽbŽcium) en 1997. Platon vŽcut de 427 ˆ 347 A. C.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2006.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

970bis Systme du QuŽbŽcium , 21III2006

V. Centre QuŽbec-Europe et Systme du QuŽbŽcium. Correspondance

Beaudoin, Marois, Lemieux, Simard.

http://www.lisulf.quebec/CQEetSQb.html

V. Sommaire 970bis.

Offre de mes services. Un peu ˆ la manire d'un cristal.

Offre de mes services. - Ce systme original que j'ai dŽcouvert a ŽtŽ baptisŽ par moi du nom du quŽbŽcium en l'honneur du QuŽbec. C'est lˆ prŽsentement le seul nom donnŽ ˆ l'ŽlŽment le plus lourd, de numŽro 118.

Il est ˆ l'origine de tous les autres ŽlŽments de l'univers. Telle est la 1re proposition du systme du quŽbŽcium. Le quŽbŽcium est virtuel et ne sera probablement jamais rŽalisŽ, malgrŽ les espoirs maintenant Žvanouis d'un laboratoire de Californie. Sa principale existence scientifique rŽsidera dans son utilisation au sein du systme qui porte son nom.

Le systme du quŽbŽcium est destinŽ ˆ remplacer un systme bien connu, celui de Mendeleev, imaginŽ par un Russe en 1862 et mis dans dans sa forme actuelle par l'AmŽricain Seaborg en 1950, largement enseignŽ dans toutes les Žcoles du monde. Le systme du quŽbŽcium constitue un perfectionnement, un perfectionnement radical, de celui de Mendeleev-Seaborg.

Le systme du quŽbŽcium a l'immense mŽrite de possŽder de nombreuses symŽtries (absentes du systme de Mendeleev), un peu ˆ la manire d'un cristal.

¥¥¥

978 R Systme du QuŽbŽcium.  30XII2006

GS, GT, PS. Vers une gŽomŽtrie quantique.

RŽsumŽ 340 soumis le 30 XII 2006 au 75e congrs de l'ACFAS UQTR 7 au 11 mai 2007. AcceptŽ le 12II2007. Voyez le texte 981. Diacritique. http://www.lisulf.quebec/SpinetGŽomŽtrieACFAS2007.htmhttp://www.lisulf.quebec/SpinetGŽomŽtrieACFAS2007.htm

=

976 Systme de QuŽbŽcium. 2006

GS, GT, PS. Nombres et gŽomŽtrie dans la classification des ŽlŽments. 1 sur 2. Suite et fin. http://www.lisulf.quebec/gqajuin2.html

=

975 Systme de QuŽbŽcium VI2006.

GS, GT, PS. Nombres et gŽomŽtrie dans la classification des ŽlŽments. 1 sur 2.

Figure 3,71 modifiŽe I2007

http://www.lisulf.quebec/gqajuin1.html

=

974 Systme du quŽbŽcium 2006.

GS, GT, PS. GŽomŽtrie des solides sans volume.

http://www.lisulf.quebec/GQSVtx.html

=

553) ACP, MŽlanie Campbell 2006

GS, GT, PS. Rejet du rŽsumŽ ACP Brockville de Pierre Demers 973 http://www.lisulf.quebec/RejetACP.doc.html

=

973 R Systme du QuŽbŽcium 2006.

GS, GT, PS. GŽomŽtrie quantique des solides.Soumis au congrs de l'ACP, Brockville 2006.RefusŽ.

  http://www.lisulf.quebec/Geometriequantiquedessolides

972 Systme du QuŽbŽcium 2006.

GS, GT, PS. GŽomŽtrie quantique du rhombododŽcadre rŽgulier. Les familles de rhombododŽcadres isoŽdriques, les solides ŽtoilŽs.

http://www.lisulf.quebec/GQRBDtxW5.1.html

=

GS, GT, PS.  Sommaire. 972 ˆ 976, 978, 553)

PrŽcession. C™nes. TŽtradre. Cube. RhombododŽcadres. Rhombo-bi-dodŽcadres. Nature de l'espace. Solides sans volume. Surfaces n'ayant qu'un c™tŽ.

PrŽcession. Selon la mŽcanique quantique relativiste, le spin de l'Žlectron prŽcesse en traant un c™ne d'ouverture 109,471o, voyez en 2005 et fig. 14. Quatre de ces c™nes asociŽs dŽfinissent un tŽtradre. Ce spin est un moment cinŽtique intrinsque. Aprs rŽflexion, ne voyant pas d'objection ˆ cela, j'Žtends en 2006 ma considŽration aux moments cinŽtiques non intrinsques mais orbitaux des Žlectrons, qui peuvant valoir 1, 2 ou 3 dans les atomes au repos, dans les Žtats p, d ou f. Ainsi, dans la prŽcession du moment cinŽtique 1, le c™ne a l'ouverture 90o. Les bosons, tels les photons ont eux aussi le spin 1. Six de ces c™nes s'associent pour dŽfinir un cube. - On trouve des affinitŽs angulaires comparables entre les moments cinŽtiques 2 et 3 etc et les angles caractŽristiques des autres solides de Platon et aussi du rhombododŽcadre rŽgulier.

Primo. L'existence de ces affinitŽs suggre une rŽflexion sur la nature de l'espace, d'un espace qui, selon les prŽsentes considŽrations, provient de rotations : l'espace (et l'espace ne peut se concevoir indŽpendamment du temps, il faut donc dire l'espace-temps) doit s'interprŽter dans les termes de la mŽcanique quantique relativiste, et de la relativitŽ gŽnŽralisŽe puisque toute rotation fait appel ˆ des accŽlŽrations.

Secundo. Le dŽveloppement de ces principes de symŽtrie m'a conduit ˆ Žcrire, en 2007, un tableau platonicien des ŽlŽments o je remplace les cases d'une grille plane par les faces de solides qui sont le tŽtradre, le cube etc. 983.

Dans cette voie originale, mes premiers essais remontent ˆ 2004. J'y ai procŽdŽ avec circonspection et en rŽpŽtant plusieurs fois des calculs difficiles. Je veux faire comprendre la nature de mon prŽsent platonicisme, qui utilise les solides de Platon tout en se distinguant de la doctrine antique des 4 ŽlŽments de Platon.

J'ai proposŽ une nouvelle classification des solides rŽguliers. J'ai fabriquŽ de nombreux modles en papier.

RhombododŽcadresrhombo-bi-dodŽcadres. Ë l'occasion, j'ai fait, avec une aide de Maurice Day, une Žtude attentive du peu connu mais attrayant rhombododŽcadre rŽgulier et j'ai essayŽ de dŽmontrer qu'il appartient ˆ une famille continue de rhombododŽcadres dont les faces sont des losanges aux angles quelconques entre certaines limites : ce seraient des rhombododŽcadres Òpartiellement rŽguliersÒ et des rhombo-bi-dodŽcadres ayant 24 faces.

Solides sans volume. Surfaces n'ayant qu'un c™tŽ. Je montre comment on peut dŽfinir des solides dŽpourvus de volume et des surfaces n'ayant qu'un c™tŽ. Voyez le suivi en 2007 et 2008.

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2005.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

552) Dr Edouard Broussalian 8IV2005

CT. L'homŽopathie et la table pŽriodique.

20 pages. HomŽo France. http://www.planete-homeo.org/enseigne/ph/travaux/ table.htmhttp://www.planete-homeo.org/accueil/homeo_fr/ hfr_ind.htm

Introuvable en 2008. Voyez cependant http://www.planete-homeo.org/

CT. Sommaire 552).

HomŽopathie.

HomŽopathie. Le Dr Broussalian m'a transmis un tableau elliptique des ŽlŽments tel qu'il en a fait usage pour organiser ses rŽflexions sur les vertus homŽopathiques des ŽlŽments.

¥¥¥

F05http://www.lisulf.quebec/9PauliBohr.gif

Cette toupie a un double mouvement : elle tourne rapidement sur elle-mme et son axe de rotation dŽcrit, plus lentement, un c™ne appelŽ c™ne de prŽcession.( "Wolfgang Pauli dŽcouvreur du spin de lՎlectron et de Niels Bohr, deux prix Nobel de Physique, fascinŽs au dŽbut des annŽes 50, par le mouvement du Tippe-Top" rŽf. Quadrature. L. G. Vidiani, Luc Gauthier et Jean Delsarte, Quadrature, ISSN 1142-2785, Janvier–Mars 2006, Tippe-Top-Q59.pdf

=

970 Systme du QuŽbŽcium 2005

GS, GT, PS. GQ2sur2html

http://www.lisulf.quebec/GŽomŽtrie Quantique. 2 sur 2.

=

969 Systme du QuŽbŽcium 2005

GS, GT, PS.  GŽomŽtrie quantique */**

http://www.lisulf.quebec/c3410/GQ1sur2

=

968 Systme du QuŽbŽcium 2005

GS. ƒquipartition de la sphre.

http://www.lisulf.quebec/EquiSpherehtml

=

967 Systme du QuŽbŽcium 2005

CT. Tableau et modle des atomes en tŽtrades.

http://www.lisulf.quebec/Atomesentetradeshtml

=

966 Systme du QuŽbŽcium 2005

GS, GT, PS. C™nes de prŽcession du spin de l'Žlectron. TŽtrades de ces c™nes

http://www.lisulf.quebec/PrecessionSpinhtml

F04http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image019.pnghttp://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image022.pnghttp://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image025.png

Tableau quart d'ellipse de 30 tŽtrades.

==

GS, GT, PS.  Sommaire 970, 969, 968, 966, 963.

GŽomŽtrie. PrŽcession du spin. C™ne de prŽcession du spin. TŽtrades. Tableau quart d'ellipse.

GŽomŽtrie. Le spin de l'Žlectron, en plus d'tre un nombre quantique s valant + ou -, a une rŽalitŽ gŽomŽtrique. J'attire l'attention sur cette rŽalitŽ, qui dŽcoule de la thŽorie, et je poursuis. Il dŽcrit un c™ne ˆ cause de sa prŽcession dans un champ magnŽtique, comparable au c™ne de la prŽcession de l'axe de rotation d'une toupie dans le champ de la pesanteur. Le c™ne associŽ ˆ la toupie tournante a une ouverture angulaire quelconque.

PrŽcession du spin. C™ne de prŽcession du spin. Tout au contraire, le c™ne associŽ au spin de l'Žlectron a une ouverture fixŽe par la thŽorie, valant 109,471o. Or cet angle a des propriŽtŽs remarquables, car 4 tels c™nes de cette ouverture et tous de mme hauteur ayant une origine commune s'associent naturellement, chacun touchant les 3 autres par une gŽnŽratrice, pour dessiner un tŽtradre rŽgulier. Encore : cet angle est bien connu en chimie organique et biologique, car il est celui qui existe entre les valences du carbone tŽtraŽdrique. Les 4 c™nes associŽs forment une tŽtrade d'ŽlŽments, si on convient que chacun reprŽsente un ŽlŽment du tableau. Exemple H, He, Li, Be. Les 120 ŽlŽments peuvent ainsi se figurer par 30 tŽtrades d'un tŽtradre chacune. - Attention : ne pas confondre prŽcession et pression.

TŽtrades. On trouve donc dans les propriŽtŽs du spin de l'Žlectron la suggestion de rŽpartir de telle sorte les ŽlŽments du tableau : en 30 tŽtrades. Voyez 967.

TŽtrades d'ŽlŽments. Tableau quart d'ellipse. Je prŽsente une mise au point du tableau des ŽlŽments avec des perfectionnements. Je montre comment la symŽtrie 4 conduit ˆ l'Žcriture de tŽtrades contenant des ŽlŽments de valeurs de z non nŽcessairement voisines l'un de l'autre. Une tŽtrade renferme une paire d'orbitales vicariantes ˆ l'intŽrieur d'une strate. Puis je distribue ces tŽtrades, qui sont au nombre de 30 pour l'ensemble des 120 ŽlŽments, pour donner un tableau quart d'ellipse. Ce tableau dans son ensemble ne possde pas la symŽtrie 4 mais il a bien l'aspect du quart d'une ellipse. Il contient cette symŽtrie dans chacune de ses cellules garnies d'une tŽtrade, et il la suggre : il suggre qu'on le double et qu'on le quadruple avec retournements pour aboutir ˆ une ellipse. Un peu comme un complet d'homme repliŽ avec du papier de soie dans une bo”te, qu'on retire et dŽploie pour habiller un mannequin. Le tableau classique de Mendeleev ne permet nullement de telles opŽrations de symŽtrie.

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image028.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image031.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image034.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image037.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image040.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image043.png

http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image046.png

F03 Le tableau quart d'ellipse (au sud-ouest) dŽployŽ en 2 puis en 4, en 2 Žtapes.

¥¥¥

964 Systme du QuŽbŽcium 2005

V. Projet QuŽbŽcium (2004) Pour le formulaire T661

ƒtape 1 description dŽtaillŽe des projets,

http://www.lisulf.quebec/ProjetQuebecium(2004).html 

¥¥¥

¥¥¥¥¥¥

Systme du QuŽbŽcium 2004.

http://www.lisulf.quebec/line4.gif

983  Systme du QuŽbŽcium 2004

= 9 =Le Systme du QuŽbŽcium appliquŽ aux ƒlŽments chimiques et aux BiomolŽcules.

2e Ždition internet; 20 chapitres, 2003 ˆ 2004. Voir 989 Index en 2007. BiomolŽcules. ƒlŽments. Linguistique. Fichiers texte et image,

http://www.lisulf.quebec/QbSyst2eindex.0.html

=

953, 1506  Systme du QuŽbŽcium 2004

  CT, GT.  Systme du QuŽbŽcium. Le Tableau elliptique des ŽlŽments. Une collection de tableaux.

Livre papier. PUM2004. ISBN 2-9802454-8-8

Notice. http://www.lisulf.quebec/QbEllinov.html

=

952, 1505  Systme du QuŽbŽcium 2004

  CT, GT.  Systme du QuŽbŽcium. La nouvelle classification des ŽlŽments.

PUM2004. Livre papier et disque optique.ISBN 2-9802454-7-X.

Notice. http://www.lisulf.quebec/QbNoticeIX2004.html

=

951, 1504  Systme du QuŽbŽcium 2004

V. Catalogue ƒditions PUM Presses Universitaires de MontrŽal 2005. Quelques titres rŽcents

http://www.lisulf.quebec/Catalogue11XII2004.html

=

549) Camille Sandorfy 2004

CT, GT.   Systme du QuŽbŽcium. La nouvelle classification des ŽlŽments. Livre de Pierre Demers.

Science etFrancophonie No 86

F03 http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/lisulf.html, voyez SF80.html

=

550) Alexandre Gauthier 2004

V.  Pierre Demers 90 ans publie un livre sur le QuŽbŽcium, classification nouvelle des ŽlŽments

Les Nouvelles de Saint-Laurent, 24 juillet 2004

=

950, 1503  Systme du QuŽbŽcium 2004

CT. Systme du QuŽbŽcium. Le tableau elliptique des ŽlŽments. Une mise ˆ jour.

Communication au XIXe colloque de biomathŽmatique, Versailles, 9 et 10 septembre 2004 http://www.lisulf.quebec/QbBiomath2004.1.html

=

949, 1502 Systme du QuŽbŽcium 2004

BG, CT, GT.  Systme du QuŽbŽcium. Le tableau elliptique des ŽlŽments appliquŽ ˆ la palŽontologie. Importance des Žlectrons.

ConfŽrence le mercredi 10 novembre 2004 ˆ l'UQAM, SociŽtŽ de palŽontologie du QuŽbec salle PK6525

Avec l'aide de Louis de Kinder. QbElliptiquePaleoQc10XI2004.gif

Cette confŽrence fut rŽtribuŽe. Elle me donna l'occasion de produire un tableau elliptique adaptŽ aux intŽrts de la palŽontologie.

F02http://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image049.pnghttp://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image052.pnghttp://www.lisulf.quebec/Somm20084quater_fichiers/image055.png

Tableau elliptique mettant en vedette les ŽlŽments d'intŽrt pour la palŽontologie.

F01  http://www.er.uqam.ca/nobel/c3410/4terTetraPrecession.gif

Quatre c™nes d'ouverture 109,471o associŽs jointivement. La figure s'inscrit dans un tŽtradre rŽgulier, douŽ de symŽtrie 4 dans l'espace 3D.

==

XII2009

Somm20084quaterbis.htm(T32).html http://www.lisulf.quebec/quebecium.html