Tableau 1871 1994

de Pierre Corbeil page 9 rŽcrit par Pierre Demers le mardi 26IV2016

Introduction, Lionel Groulx et Yves Saint-Denis.

Voyez RŽfs 3, 4.

 

La dette selon Pierre Corbeil.

RŽf. 1. L'auteur Pierre Corbeil prŽsente page 9 un tableau intŽressant mais chargŽ de minuscules fautes d'Žcritures rebutantes qui en gnent la comprŽhension. On conna”t l'adage latin des philosophes: "Malum ex quacumque parte, bonum ex toto integro". (Le mal dŽcoule de toute partie, le bon dŽcoule d'un tout sans faute). Une section chargŽe de fautes rend le tout incomprŽhensible, dŽcourage le lecteur et suscite la suspicion ou l'indiffŽrence. RŽf. 1. Fig. 1

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:CorbeilTableaup.9,2016-04-26 à 01.00.51.png .

Fig. 1. Extrait de RŽf. 1 page 9. Des lettres S troublantes. Elles me troublent depuis des annŽes.

 

Je me suis dŽcidŽ ˆ le rŽcrire en examinant les tableaux sources plus haut, puis ˆ l'interprŽter. Le tout soumis ˆ l'auteur Pierre Corbeil. Sauf erreurs de ma part, voici.

 

Tableau 1.

$ Canada

Comparez les 2 colonnes de chiffres.

1re partie.

1871...................1994.......................

LŽgislation...................0 165 395.......Ass. nationale..............................000 130 345 000

Gouvernement civil....0 137 086........Direction du gouvernement........000 042 527 000

Services....................... 0 074 416........Institutions judiciaires.................000 310 102 000

Perception...................0 082 844........Gestion municipale......................000 412 082 000

............................................................ " " administrative centrale..........001 355 191 000

..............................................................................................................................................

Total partiel...................0 479 741.................................................................002 211 977 000

............................................................................................................................................

Travaux publics.. ....0 152 670...........Transports.....................................001 534 941 000

H™pitaux...................0 242 800..........SantŽ et services sociaux..............012 753 72? 000

Agriculture............... 0 296 000..........DŽveloppement Žconomique......000 715 492 000

............................................................Immigration..................................000 099 134 000

ƒducation....................0 278 350........ƒducation......................................010 011 326 000

Grand total.................1 151 211...............................................................027 364 868 000

En B$ billions de $,

Grand total .....0,000 001 151 211 B$.........................................................0,027 364 868 B$

2e partie.

Au grand total de 1994, autres ˆ ajouter ...................................................0,007 975 762 B$.

 

Gr. total nouveau......................................................................................0,035 340 63 B$

...................

$1994/$1871

D'aprs la ligne Grand total: 23774,8636

D'aprs la ligne Gr. total nouveau: 24731,0217

Pour la commoditŽ des calculs, j'adopte 1 $ 1871 devient grosso modo 24000 $ 1994

 

 Grosso modo, 24000 $ de 1994 sont nŽcessaires pour acheter en 1994 les biens et services gouvernementaux du QuŽbec que 1 $ achetait en 1871.

 

A. Dans sa 1re partie, le tableau 1 prŽsente en regard, pour comparaison, des postes des budgets du QuŽbec 1871-72 et de 1993-94 jugŽs de nature comparable par l'auteur Pierre Corbeil. Le QuŽbec a assumŽ en 1994 des dŽpenses autres que celles-lˆ

 

En termes comptables, il convient de parler de "Cožt du gouvernement" au lieu de "Prix de la vie" ou de "Prix ˆ la consommation". L'auteur Pierre Corbeil n'use pas de ce vocabulaire, mais plutšt de "dolllars en".

 

Un organisme garde son identitŽ en augmentant ou en diminuant de taille. Le QuŽbec en est un exemple, un autre exemple est l'tre humain. Ë son tout dŽbut comme embryon unicellulaire, il pse une fraction de milligramme, puis rapidement le double, etc. Ë la naissance, nous pesons au voisinage de 2 kilogrammes, notre appŽtit se chiffre par quelques centaines de calories quotidiennes, puis  entre 2000 et 4000 calories. De mme, le QuŽbec a ŽvoluŽ en taille et en budget entre 1871 et 1994. Tout en restant, tout ce temps, le QuŽbec. RŽf. 2

 

B. Le montant original de la dette en 1841 Žtait 6 115 086 $ = 0,000 006 115 086 B$. RŽf. 1, page 3.

C. Grosso modo. Effet de l'intŽrt lŽgal annuel composŽ, qui est de 5%, un facteur 1,05 par annŽe.

de 1841 ˆ 1867, 26 ans, facteur 3,556.

 

C. J'admets le raisonnement de Pierre Corbeil page 10 son soulignŽ que voici...

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:6.Captures d'écran:Corbeilpage102016-04-24 à 21.35.32.png.

Fig. 2. De RŽf. 1 p.10 le soulignŽ. Grosso modo, 63 B$.

 

... avec cette remarque. Il y a toute raison d'appliquer l'intŽrt annuel de 5% ˆ partir de 1841, 26 ans avant 1867, par suite, j'applique un facteur 3,556.

 

En 1995, la dette Žtait grosso modo 63 B$ X 3,556 = 224 B$

 

D. En 2016. Le seul effet de l'intŽrt ajoute un facteur de 21 annŽes, 1,05 puissance 21 = 2,786, le rŽsultat est grosso modo:

224 B$ X2,786 = 624 B$.

 

E. Autres facteurs.

Purement comptable est le service de la dette. Si le QuŽbec avait reu son dž ds 1867, on peut croire qu'il se serait dispensŽ totalement d'emprunter. Son 1er emprunt semble remonter ˆ 1873 ou 1874 d'aprs RŽf. 6 et Fig. 3, et depuis ce temps, il a un interminable service de la dette. Ruth DuprŽ a examinŽ cet ŽlŽment des finances du QuŽbec.

Facteurs dŽmographiques, sociaux, religieux, spoliation de frontires etc.

 

Si la Couronne britannique s'Žtait chargŽe des emprunts nŽcessaires pour les millions d'Žmigrants qu'elle envoyait! Mais non, elle a jouŽ sur le crŽdit que reprŽsentait un QuŽbec industrieux, bonasse, incapable de protester.

 

F. Mario Beaulieu demande : Des excuses pour les Franco-Ontariens de la part de la premire ministre. Il pourrait aussi demander des paiements pour les QuŽbŽcois.

 

G. Une mesure s'impose: "Que le QuŽbec crŽe une commission de son AssemblŽe Nationale non partisane qui examine la question de la dette que l'Ontario doit au peuple du QuŽbec, qu'elle publicise l'existence de cette dette, assimilable ˆ une dette de guerre,  et fasse des recommandations pour qu'elle lui soit payŽe."

 

Ce que je propose ˆ la prŽsente assemblŽe du Bloc QuŽbŽcois de l'Acadie. Qui voudra appuyer ma proposition? Sera-ce par une ovation unanime?

 

Merci.

 

Pierre Demers 1914, PrŽsident de la Lisulf et membre du Bloc QuŽbŽcois.

mardi 26 avril 2016

RŽf. 5.

 

RŽfŽrences.

RŽf. 1. RŽf. 1039. Pierre Corbeil, Ph.D. Drummondville,

http://www.souverainetelasolution.com/documents/dette_canada_quebec.pdfLe Partage de la dette Canada-QuŽbec: la troisime pŽriode

Pourquoi 3e pŽriode? Fautes de rŽdaction aux tableaux pages 5 et 9.

Pierre Corbeil, Ph.D. Drummondville, XII2000, La dette fŽdŽrale dans une perspective historique. Pas une rŽfŽrence en ligne.

La seule Žtude valable depuis 1900 

RŽf. 2. RŽf. 1038. Nourrisson

http://www.mamanpourlavie.com/bebe/0-12-mois/developpement/2142-la-croissance-de-votre-bebe.thtml

RŽf. 1037. http://www.hc-sc.gc.ca/fn-an/food-guide-aliment/basics-base/1_1_1-fra.php  entre 1100 et 3300 calories par jour, 2 ans ˆ 71 ans

En bas ‰ge? Selon le poids du nourrisson, lequel varie.

RŽf. 3. Lionel Groulx, Histoire du Canada Franais

RŽf. 1034. http://www.blocquebecois.org/2016/02/des-excuses-pour-les-franco-ontariens-de-la-part-de-la-premiere-ministre-il-faut-passer-de-la-parole-aux-actes-mario-beaulieu/

Kathleen Wynne

Des excuses pour les Franco-Ontariens de la part de la premire ministre: Ç Il faut passer de la parole aux actes È – Mario Beaulieu 22 fŽvrier 2016

Pas seulement pour les Franco-Ontariens, aussi pour leurs voisins les QuŽbŽcois du QuŽbec.

...Et une facture ˆ payer au QuŽbec pour la dette de l'Ontario envers le QuŽbec datant de 1841. Message ˆ Mario Beaulieu de la part de Pierre Demers, prŽsident de la LISULF 26IV2016. Fini le temps de l'apitoyement, maintenant le temps de la reddition des comptes

RŽf. 1033. http://www.fondationlionelgroulx.org/IMG/pdf/lionel-groulx-histoire-du-canada-francais-depuis-la-decouverte-tome-2.pdf

"seront appliquŽs annuellement. Les dettes du Bas et du Haut-Canada diffrent notablement; la premire ne dŽpasse pas 95,000 louis; celle du Haut s'Žlve ˆ 1,200,000louis. Ces dettes deviennent communes: question d'assurer une crŽance de la maison Baring de Londres. D'o ce mot sŽvre de lord Gosford qui dŽnonce, dans l'Union des provinces, une manÏuvre de financiers, Ç le fruit d'une intrigue mercantile È. Deux art" ... LG  HduCF II

En $ courants: 4,8 millions $ et 0,38 million $. Cela suggre que le QuŽbec alias Bas-Canada avaut une dette, mais c'est inexact, Il avait un surplus.

RŽf. 4. Yves Saint-Denis, SF048 http://lisulf.quebec/SF048.htm

Dans les lundis de l'histoire, le 21 mars 2016.

****La dette de l'Ontario envers le QuŽbec.

Pierre Demers.

PrŽsentation par Yves Saint-Denis.

RŽf. 5. William Fayad et Lorraine DubŽ, SF048 http://lisulf.quebec/SF048.htm

Ë l'AG du Bloc QuŽbŽcois, 26IVI2016, 19h, Salle S.-Joseph, S.-Laurent. Tous bienvenus.

*La dette de l'Ontario envers le QuŽbec.

Allocution de Pierre Demers.

Parrainages William Fayad 514 333 4458, Lorraine DubŽ 514 647 8918, ;  Pierre  Corbeil p.corbeil@cgocable.ca, 819 477 3983 pierre.demers@lisulf.quebec,

RŽf. 6. RŽf. 1041. http://www.erudit.org/revue/ae/1988/v64/n4/601470ar.pdf

Žrudit est un consortium interuniversitaire sans but lucratif composŽ de l'UniversitŽ de MontrŽal, l'UniversitŽ Laval et l'UniversitŽ du QuŽbec ˆMontrŽal. Il a pour mission la promotion et la valorisation de la recherche.Žruditoffre des services d'Ždition numŽrique de documentsscientifiques depuis 1998.Pour communiquer avec les responsables d'ƒrudit : info@erudit.orgArticleÇ Un sicle de finances publiques quŽbŽcoises  : 1867-1969 ÈRuth DuprŽL'ActualitŽ Žconomique, vol. 64, n¡ 4, 1988, p. 55

RŽf. 1040. bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/statistiques/2159.html

Ruth DuprŽ, Un sicle de finances publiques quŽbŽcoises : 1867-1969. L'actualitŽ Žconomique, Revue d?analyse Žconomique. Vol. 64, no. 4, dŽcembre 1988, p.559-583

Ruth DuprŽ

Titre :

Un sicle de finances publiques quŽbŽcoises : 1867-1969

Revue :

, Volume 64, numŽro 4, dŽcembre 1988, p. 559-583

URI :

http://id.erudit.org/iderudit/601470ar

DOI :

10.7202/601470ar

Tous droits rŽservŽs © HEC MontrŽal, 1988

. Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:6.Captures d'écran:Dupré186718802016-04-25 à 18.37.18.pngDescription : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:6.Captures d'écran:Duprébis2016-04-25 à 19.08.37.png.

Fig. 3.  DŽpenses QuŽbec 1867-1880 selon Ruth DuprŽ.

Contient les budgets du QuŽbec depuis 1867. Service de la dette inexistant jusqu'en 1873.

- 30 -

RŽf. 7. Affichage libre.

RŽf. 1042. https://sites.google.com/site/editionsfpc/home/news

Accueil: Žditions fpc > Publications

ƒditions Pierre Corbeil

http://www.mrcdrummond.qc.ca/Web/Page.aspx?SysId=1&Id=21

sites.google.com/site/editionsfpc/home

- 30 -