Trente

Systme du QuŽbŽccium.

Trente. CommuniquŽ de presse.

Pierre Demers.

Traduction interdite.

6V2013

 

Trente, nombre magique dans plusieurs domaine du savoir.

 

ACFAS, QuŽbec, le 8 mai 2013, 10http://www.lisulf.quebec/lisulf.htm

 

Durant le 81e congrs de l'ACFAS, qui se tient prŽsentement ˆ l'UniversitŽ Laval ˆ QuŽbec, avec l'assistance de Maurice Day et Jacqueline Blanchard, le professeur Pierre Demers de la LISULF prŽsente une communication sur TRENTE, nombre magique dans plusieurs domaines du savoir.

10 ˆ 13 h, mercredi 8 mai 2013, Atrium, Pavillon Vandry, UniversitŽ Laval, QuŽbec

 

Des nombres magiquesÉ

 

Éen physique: on a reconnu depuis un sicle environ, que certains nombres se font remarquer, parce qu'ils jouent un r™le important pour expliquer certaines propriŽtŽs et la structure des noyaux des atomes. Leur suite est devenue cŽlbre: 2, 8, 20, 28, 50, 82 et 126. Ce qui n'a bien sur aucune relation avec la magie noire!

 

En botanique, l'organisation des feuilles, des fleurs et des branches rŽpond ˆ d'autres nombres magiques dits de Fibonacci, qui forment la suite 1, 1, 2 , 3, 5, 8, 13, etc.

 

Selon le Prof. Demers, le nombre 30 possde des propriŽtŽs comparables, ˆ sa manire, ˆ ces nombres, lorsqu'on le dŽcompose en la suite 1, 4, 9 et 16 dont la somme vaut 30, et si on l'associe au nombre 4.

 

Ces propriŽtŽs concernent l'organisation des atomes complets, qui renferment chacun un noyau et des Žlectrons pour former les atomes de la matire inerte ordinaire, et ˆ l'organisation des vivants.

 

Une manire commode d'apercevoir ce nombre 30 dans la vie courante est de porter attention ˆ votre propre main  gauche.

 

Votre membre supŽrieur gauche. Regardez votre main gaucheÉ 

 

É et comptez ses phalanges osseuses: en commenant par l'extrŽmitŽ de votre majeur appelŽ pouce, bien isolŽe, vous dŽnombrez 1; 

en continuant par l'extrŽmitŽ des autres doigts, un groupement est Žvident, vous dŽnombrez un groupe de 4;

en reprenant ˆ partir de la gauche, un groupe de 9.

 

Il faut ensuite continuer le dŽnombrement dans la paume de la main, o les os sont fort peu discernables au regard et un peu au t‰tonnement, puis remonter jusqu'ˆ l'Žpaule. En vous fiant ˆ des images aux rayons X, vous trouvez 16 os dans le restant du membre supŽrieur gauche. Et voilˆ bien un total de 30 os dans  dans votre membre supŽrieur gauche. Et il en est de mme pour chacun de vos 4 membres, les 2 supŽrieurs et les 2 infŽrieurs.

 

Sauf infirmitŽs il est vrai, comme chez les quelques dizaines de nos compatriotes qui souffrent en permanence des consŽquences prŽnatales de la thalidomide, causŽes entre 1958 et 1962, ils sont donc tous donc ‰gŽs de prs de 63 ans en 2013. 

 

L'examen des squelettes humains le prouve: il y a 30 os dans chacun de nos 4 membres, ce qui est connu depuis des sicles. Mais la rŽpartition selon les nombres 1, 4, 9, 16 n'a ŽtŽ mise en Žvidence, semble-t'il,  qu'en 2007, par le professeur Pierre Demers. Ces nombres sont la suite des carrŽs des premiers nombres entiers 1, 2, 3 4. 

 

Au lieu de 1, 4, 9, 16, total 30, nous pouvons Žvidemment parler de 4, 16, 36, 64, total 120. Le Prof. Demers conclut , ˆ cette Žtape: voilˆ bien le nombre magique 30, associŽ aux suites nombres magiques 1, 4, 9, 16 et le nombres magiques 120, puis la suite de nombres magiques 4, 16, 36, 64 prŽsents dans chacun des personnes humaines sur la terre.

 

Il y a lˆ une rŽalitŽ universelle Žvidente. Mais voyons les ŽlŽments chimiques.

 

Un tableau poche de 120 ŽlŽments chimiques.

 

Le Prof. Demers continue. En ajoutant aux connaissances physico-chimiques Žtablies depuis 250 ans sur les atomes de la matire, gr‰ce ˆ la spectroscopie notamment, il a pu prŽsenter la totalitŽ des espces atomiques sous l'aspect d'une grille ayant la forme d'une demi-ellipse, d'une ellipse, puis celle d'un carrŽ de carrŽs, renfermant 120 rectangles, chacun contenant le symbole de l'une des 120 espces atomiques, de l'hydrogne H 1 au JanŽtium Ja 120 en passant par le QuŽbŽcium Qb 118.

 

Dans l'tre humain, on trouve 4 groupes qui sont les membres, de 30 ŽlŽments qui sont des os, soit 4 trentaines; dans la collection des atomes, on trouve 30 groupes de 4 ŽlŽments qui sont des tŽtrades. La 1re de ces tŽtrades comprend H, He, Li, Be soit Hydrogne, HŽlium, Lithium, BŽryllium. Ces ŽlŽments sont placŽs en symŽtrie par rapport au centre de figure, dessinant un X majuscule.

 

Une fois nous avions devant nous 4 fois 30, 30 os dans chaque bras: une autre fois, nous avons 30 fois 4, 4 ŽlŽments dans chaque tŽtrade. Tant™t blanc bonnet, tant™t bonnet blanc. Et chaque fois le produit est le mme, le nombre magique 120.

 

Ce tableau mŽrite le nom de tableau-poche, parce qu'il se plie en 4 et se glisse commodŽment dans la poche d'un vtement, encore plus facilement que le livre-poche qui a fait fortune en France. Sa diffusion pourrait contribuer ˆ la diffusion du savoir.

 

Une vision d'ŽternitŽ.

 

Le Prof. Demers continue et termine ainsi.

 

L'Žvolution de l'univers que nous connaissons peut se dŽcrire, schŽmatiquement, en 2 Žtapes essentielles, un dŽbut que j'appellerai alpha et une fin que j'appellerai omŽga. Pour ce qui nous occupe: dans l'Žtape alpha, les ŽlŽments chimiques s'organisent 4 par 4 en 30 tŽtrades, dans 4 carrŽs dans un grand carrŽ figuratif. Dans l'Žtape finale omŽga, les os du squelette humain s'organisent 30 per 30 en 4 membres concrets.

 

Ces 2 Žtapes sont marquŽes par un caractre commun: chacune a rŽalisŽ un plan commun, celui dŽfini par le nombre magique 30 et par ceux qui lui sont associŽs, surtout le nombre 4. Ë peu prs 100 fois par jour, au QuŽbec, une femme accouche d'un bŽbŽ ayant 4 membres qui totaliseront, avec l'‰ge, 120 os.

 

Sans choix ni violence ni contrainte. C'est la loi naturelle mme qui s'exprime.

 

Ainsi, nous sommes tous porteurs de 30 et de 4. Nous sommes des 30 et des 4 figurŽs, autant que peuvent l'tre devant nous des caractres d'Žcriture ou des pyramides de boules.

 

Lˆ, nous touchons le monde des idŽes. 

 

Tout nombre est une idŽe. Il n'est pas mot de langage, Žcriture, pyramide de boules, suite de points ou de cailloux, qui sont des nombres figurŽs, figurŽs par quelque chose de gŽomŽtrique ou de sensible. La main levŽe avec les doigts ŽcartŽs est 5 figurŽ. Le bras tout entier est 30 figurŽ.

 

Platon disserta sur ce sujet, les mathŽmaticiens modernes aussi, je note par exemple Yvon Gauthier, Bertrand Russell, Jean Piaget et peut-tre ThŽrse Gouin-DŽcarie. Il faudrait aussi mentionner  Jacques Monod et Pierre Teilhard de Chardin. Et je veux mentionner lÕHŽgŽlien Jean-Luc Gouin, Aubert Daigneault champion dÕun univers Žternel et Hubert Reeves qui nous fait rŽflŽchir. Et ˆ la dernire minute: mŽmoire des Prix Nobel Franois Jacob et Christian de Duve.

 

Le nombre magique 30 et les autres sont des idŽes. Le plan qui a servi partie alpha et partie omŽga, ˆ la crŽation de la matire et ˆ celle des membres de nos squelettes, aussi. 

 

Pour que ces idŽes puissent intervenir, il leur faut d'abord exister, et pour cela il faut supposer un observateur intelligent et un espace-temps, o l'observateur intelligent reconna”t des portions distinctes l'une de l'autre et c'est le commencement du nombre.

 

Or, et ceci n'a pas ŽtŽ mis beaucoup en Žvidence jusqu' ˆ nos jours et le Prof. Demers insiste sur ce point: les idŽes dont les nombres avec leurs propriŽtŽs magiques, ont toujours existŽ, puisqu'il y eu Žvidemment crŽation avant l'apparition des humains.

 

Ils sont Žternels, hors du temps, et selon le prof. Demers, l'examen du nombre magique 30 rend inŽvitable de conclure ˆ l'existence d'un surhomme Žternel, idŽe lui aussi, existant hors du temps, ˆ l'origine de toute matire et de toute vie.

 

ET VOILË.

 

Et voilˆ des figures rŽcapitulant ce qui prŽcde.

30 –

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:mainbis4V2013.png.

1, 4, 9, 16.

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:Capture dÕécran 2013-05-05 à 05.58.40.png.

30, 30, 30, 30.

CrŽdit Cloquet.

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:Capture dÕécran 2013-05-05 à 02.15.01.png .

4, 16, 36, 64.

 

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:Capture dÕécran 2013-05-05 à 01.28.34.png.

2, 8, 18, 32+32, 18, 8, 2.

 

 

.

2,

8,

18,

32+32,

18,

8,

2.

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:Capture dÕécran 2013-05-05 à 16.59.22.png.

2,

8,

18,

32,

32,

18,

8,

2.

Poche.

 

.Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:Cloquet5V2013.png.pdf.

CrŽdit Barrault.

 

-       30 

 

 

Description : Macintosh HD:Users:pierre1:Desktop:1.Contenus:1208Contenu:PhotoPierreDemers.jpg

Pierre Demers, LISULF.